Top 5 : Les enjeux de la 28ème journée

Par Julien Braidotti publié le 04 Mar 2016

Serie A

5ème : Nazionale cherche buteurs

À moins de 100 jours de l’Euro 2016, il serait temps qu’un attaquant italien se mette en évidence. Seuls quatre italiens ont marqué « dans le jeu » la semaine dernière. Deux d’entre eux sont défenseurs (Antonelli et Bonucci), le troisième est ailier (El Shaarawy) et enfin le dernier est le seul « vrai » buteur des quatre (Quagliarella). Les jeunes Verdi et Berardi ont également marqué mais sur penalty. Il est temps messieurs les buteurs, la Serie A et l’Italie vous attendent.

4ème : Thérapie de groupe

Après son élimination en coupe d’Italie face à la Juventus en milieu de semaine, l’Inter va devoir renouer avec la victoire en championnat pour éviter de perdre également sa 5ème place de Serie A. Les nerazzurri reçoivent une équipe du Palermo en grande difficulté mais qui a tout autant besoin de points pour se sauver de la relégation. Un match à ne pas perdre pour les deux équipes, sous peine de sombrer encore un peu plus dans les doutes.

3ème : Le Grand bleu

Le Napoli vient de vivre trois semaines pour le moins difficiles. Entre une élimination en Europa League surprenante et la perte de sa première place au profit de la Juventus, les azzurri doivent être sonnés mais surtout revanchards. Loin d’être coulés au classement, les hommes de Sarri gardent toutes leurs chances de Scudetto, d’autant que le calendrier de ce mois de mars s’annonce bien plus favorable sur le papier. À commencer par la réception du Chievo, une équipe capable du pire comme du meilleur cette année, que les napolitains ne devront surtout pas sous-estimer. L’apnée c’est bien gentil mais il est temps de remonter à la surface maintenant.

2ème : La Ligne verte

Les Milanais vont forcément y penser dans un coin de leur tête et vont forcément vouloir mettre la pression sur l’Inter qui jouera quelques heures plus tard. Mais avant de doubler l’Inter au classement, il va d’abord falloir franchir la ligne verte. Sassuolo vient de retrouver le chemin de la victoire face à la Lazio et n’est jamais simple à jouer dans ses propres couloirs bétonnés. Berardi a d’ailleurs l’habitude de marquer face à l’équipe milanaise. Rossoneri, pensez à mettre l’éponge détrempée sur la tête pour refroidir les esprits et surtout, pour éviter trop de souffrances.

1er : Podium

L’ouverture de cette 28ème journée se fera par la rencontre la plus importante du weekend, à savoir celle entre l’AS Roma et la Fiorentina. 3ème à égalité de points au coup d’envoi, les deux équipes auront à cœur de prendre l’avantage sur leur rival du soir pour se rapprocher un peu plus des places qualificatives de Champions League. La Fiorentina sort d’un mois de février intense et compliqué alors que la Roma enchaîne les victoires et va jouer à domicile. Léger avantage physique et psychologique côté giallorosso donc, mais les hommes de Sousa l’ont prouvé au match aller, ils sont largement capables de tenir tête aux Romains cette année, voir mieux.

Julien Braidotti

Rédacteur Roma



Lire aussi