Top 5 : les enjeux de la 16ème journée

Par Leo Carta publié le 12 Déc 2015

serie-a

5ème : La chaîne alimentaire

Bien planqué à un point de la Juve, le Sassuolo lorgne discrètement et attend le moindre faux pas. Pas de chance, ce week-end les neroverdi accueillent le Torino qui aimerait bien piller le Mapei Stadium et revenir à un petit point de la zone Europe. Car les granata reviennent peu à peu et semblent enfin avoir digéré le braquage du filou Cuadrado lors du Derby della Mole. Car les proies sont également prédatrices. Reste à savoir qui mangera l’autre.

4ème : Les douze travaux d’Asterix : épisode 2

Retour compliqué pour Delneri qui, après sa défaite contre l’Empoli le week-end dernier doit sortir indemne d’un San Siro qui ne lui sied guère (2 victoires en 13 matchs). L’exploit maintien s’annonce vraiment compliqué pour une équipe dernière au classement et qui court toujours après ses premiers trois points. Car chez lui le Milan est -presque- imprenable cette saison (6 victoires sur 7). Mais les rossoneri, sujets aux contres-performances cette saison, devront néanmoins être prudents. Et à leur tête, Mihajlovic (même bilan numérique que son prédécesseur Inzaghi soit 24 points en 15 journées) qui dispute un match important pour sa permanence à la tête de l’équipe.

3ème : L’impasse

Malheureusement pour elles, la Lazio et la Samp sont dans l’impasse. Implacables sur la scène européenne, les biancocelesti de Pioli comptent 5 défaites sur les 6 derniers matchs en Serie A. Bilan tristement similaire pour les Blucerchiati qui ont perdu leurs 4 dernières rencontres. 1 avec Zenga qui rigole dans son coin. 3 avec Montella qui commence à faire des cauchemars. Ironie du sort, les deux équipes situent leur ultime victoire à la même date : le 25 octobre 2015. Un mois et demi après, toutes deux n’ont qu’un impératif : gagner.

2ème : On prend l’apéro ?

En fin d’après-midi ce dimanche, le Napoli de Sarri accueille la Roma de Garcia et s’apprête à n’en faire qu’une bouchée. Car malgré la défaite du week-end dernier contre Bologna, les partenopei sont en pleines bourres. À l’inverse, la Roma sort sous les sifflets d’une qualification douloureuse cette semaine en huitième de finale de Champions League. Les giallorossi sont en pleine crise d’idées de jeu et Rudi Garcia semble aborder cette rencontre sur la sellette. Réussir à ne pas perdre semble fondamental pour le Français, ce qui lui donnerait un peu de répit. De son côté, le rouleau compresseur azzurro veut redémarrer après l’obstacle Destro, fort de 4 victoires sur les 5 derniers matchs au San Paolo contre la Roma.

1er : Le dessert du dimanche soir

Dimanche soir, premier match de Sousa face aux champions en titre, qui doit gérer le retour en force des bianconeri (à 5 points de la Viola). Au Juventus Stadium s’affronteront deux équipes qui tournent autour d’un même schéma de jeu mais qui proposent un football bien différent. Et, bien que le bilan statistique tourne en faveur des bianconeri (qui n’ont perdu qu’une seule fois à Turin sur leurs 23 dernières oppositions), le turnover mis en place cette semaine en Europa League par le coach portugais montre bien ses intentions. Un beau programme général pour les amateurs de Serie A comme pour l’Inter qui voit ses quatre poursuivants s’affronter ce week-end.

Leo Carta

Rédacteur Juventus



Lire aussi