Top 5 : Les joueurs ayant porté le maillot de la Juve et du Napoli

Par Gilbert Simonutti publié le 10 Fév 2016

ferrara

5ème : Fabio Cannavaro

Formé au Napoli, il débute sa carrière professionnelle à 19 ans contre la Juve. Il ne restera que trois saisons dans le club de sa ville avant de rejoindre Parme à l’été 95. Il dispute 58 matchs avec les azzurri. Il fera deux passages à la Juve, l’un de deux saisons avec Capello entre 2004 et 2006 où il retrouve Thuram et Buffon et remporte deux scudetti révoqués, l’autre d’une année en 2009-2010 soldé par une piètre 7ème place.

4ème : Antonio Vojak

Son nom ne vous dit peut-être pas grand chose, mais l’Istrien de naissance est un des plus grands attaquants italiens de l’avant-guerre. Quatre ans à la Juve entre 1925 et 1929 à l’époque où la Serie A n’existait pas encore avant de passer au Napoli. S’il remporte un titre de champion avec les Bianconeri en 1926, c’est chez les Partenopei qu’il atteint le summum de sa carrière. 102 buts inscrits en six saisons qui font encore de lui le meilleur buteur all-time du Napoli en Serie A et la première grande idole des chaleureux tifosi napolitains.

3ème : Dino Zoff

Formé à l’Udinese, le grand Dino rejoint le Napoli en 1967. Il y dispute 143 matchs en cinq saisons. Le championnat 1970-71 est celui des records puisqu’il conserve sa cage inviolée lors des six premières journées et ne subira que 18 buts tout au long du championnat, record du club encore en vigueur. Il signe ensuite à la Juve en 1972 et y reste dix saisons. Son bilan chez les bianconeri est tout simplement fantastique. 6 Scudetti, 2 coupes d’Italie et 1 coupe UEFA. Cerise sur le gâteau, le titre de champion du Monde en 1982. Seul regret, la finale de Coupe des Champions perdu contre Hambourg en 83 lors de son tout dernier match.

2ème : José Altafini

L’attaquant brésilien débarque au Napoli en 1965 après une première partie de carrière italienne plus que réussie au Milan. Son association avec Omar Sivori (un autre joueur à avoir connu les deux équipes) permet au club partenopeo d’obtenir ses meilleurs résultats pour l’époque dont une deuxième place en 68. Il y reste sept saisons avant de rejoindre à 34 ans la Juve où il devient le supersub par excellence. Il y remporte deux titres de champion en 73 et 75.  Son but contre le Napoli lors du choc scudetto en 75 à la 88ème minute  lui ont valu le statut de « core ‘ngrato » par les tifosi napolitains.

1er : Ciro Ferrara

Le défenseur n’a connu que deux clubs dans sa carrière : le Napoli et la Juventus. Il débute en Serie A à 18 ans  en 1985 et connait toute la période dorée du Napoli de Maradona avec en particulier les 2 scudetti et la Coupe Uefa. Après avoir porté le maillot azzurro 323 fois, il quitte son club formateur pour rejoindre la Juve de Marcello Lippi où les titres s’accumulent. 6 championnats d’Italie et 1 Champions League viendront entre autre gonfler son palmarès. Il met un terme à sa carrière à 38 ans après 500 matchs tout rond en Serie A.

Gilbert Simonutti

Rédacteur



Lire aussi