Tomás Rincón, dans la cour des grands ?

Par Boris Abbate publié le 18 Déc 2016
Crédits

tomasrincon

S’il n’a pu empêcher la défaite des siens dimanche dernier au Guiseppe Meazza (défaite 2-0 face à l’Inter), s’il a moins rayonné qu’à l’accoutumée sur son milieu de terrain, Tomás Rincón aura toutefois livré une prestation sur la lignée des précédentes. De l’agressivité, du caractère, de l’intensité et une grosse mobilité. Autant d’éléments et d’atouts qui aujourd’hui font de lui, l’un des joueurs les plus importants du Genoa. Et pourtant, l’aventure du Vénézuélien avec les Rossoblu aurait déjà pu se terminer cet été. Rincón ne veut plus prolonger son contrat et un départ est plus qu’envisageable. Ivan Jurić pose alors son véto, « prenez moi qui vous voulez, mais laissez moi Rincón ! » dira même ironiquement l’entraineur croate. Mais l’ancien coach de Crotone devra tôt ou tard se faire à l’idée que son « protégé » ne restera pas éternellement en Ligurie.

Grinta sud-américaine et tactique italienne

Posé au Genoa depuis désormais 3 saisons avec son numéro 88 sur les épaules, Rincón est devenu un élément indispensable dans son équipe. L’année dernière il dispute une saison pleine à plus de 35 matchs en championnat et cette saison, le garçon est reparti sur les même bases. Surnommé « El General » pour sa capacité a donner des ordres et organiser son équipe, il n’a manqué qu’un seul match depuis le début du championnat et il fait partie des joueurs de champ avec le plus grand nombre de minutes de jeu dans les jambes. Hargneux, dur sur l’homme et intraitable défensivement, le Vénézuélien avait rapidement été comparé à Gatuso pour son style de jeu et sa façon d’appréhender les matchs. S’il marque peu de buts (seulement 3 depuis son arrivée en Europe en 2009 !), Rincón reste un joueur important, avec un esprit de combattant et une polyvalence qui plaisent à beaucoup d’entraineurs.

Capable d’évoluer à tous les postes au milieu de terrain, que ce soit seul devant la défense ou en tant que relayeur, l’actuel capitaine du Vénézuela dispose d’un large bagage tactique. En effet, quand il faut dépanner, Rincón est toujours présent et il mouillera toujours le maillot avec la même générosité. L’année dernière, Gasperini n’avait pas hésité à l’utiliser en défense, sur le coté droit ou sur le coté gauche. Le joueur avait même dépanné quelques matchs sur l’aile droite de l’attaque rossoblu ! Un véritable « tuttofare » (homme à tout faire), qui suscite l’intérêt de plusieurs grands clubs même si le principal intéressé préfère rester concentré sur son équipe. « Toutes ces rumeurs de transferts me font plaisir, mais je préfère rester concentré sur ma saison avec le Genoa. Je pense seulement à m’entrainer et m’améliorer, je ne pense pas au mercato ». 

Un départ inévitable ?

Débarqué en Europe en 2009, le joueur avait passé cinq saisons avec Hambourg avant de rejoindre le Genoa à l’été 2014. Sauf qu’à 28 ans désormais, Rincón pourrait se laisser séduire par un autre projet et connaitre un troisième club européen. C’est du moins ce qu’a fait comprendre son entraineur après le match contre la Fiorentina :  « S‘il a envie de partir pour gagner et jouer les coupes, c’est tout à fait normal ». Des propos qui viennent confirmer les différentes rumeurs de transferts, avec une Juventus et une AS Roma qui regardent avec grand intérêt la situation de l’ancien joueur d’Hambourg. Après le départ « quasi » certain de Pavoletti, les pensionnaires du Stadio Marassi pourraient voir un autre de leurs joueurs favoris mettre les voiles.




🔥 Les sujets chauds du jour :

Beppe Bergomi révèle la clé du succès de l’Inter Milan cette saison

« Je suis émotionnellement attaché à la Juventus », Massimiliano Allegri

« Heureux d’avoir aidé l’équipe à gagner », Daniele Rugani

« Nous sommes tous heureux », Daniele De Rossi

Le Milan AC en quête d’un nouveau défenseur

Avatar

Boris Abbate

Rédacteur



Derniers articles