Tavecchio : « Un président n’a pas à démissionner pour un résultat sportif »

Par Théo Cé publié le 30 Juin 2018
Crédits

Fin de l’entretien accordé par Tavecchio à la Gazzetta :

« Si j’étais toujours en poste, après la défaite contre la Suède, j’aurais contacté Sacchi pour convaincre Ancelotti. Mais il coûtait trop cher. Au point où nous sommes arrivé, j’aurais moi aussi choisi Mancini. Si je regrette d’avoir démissionné ? Plus que ça, c’est que je conteste le principe selon lequel un président doit se démettre nécessairement pour un résultat sportif. Pourquoi le devrait-il, s’il a bien géré ? J’ai laissé la FIGC dans une très bonne situation. Mais il fallait lancer un signal. J’ai d’abord attendu jusqu’au soir que quelqu’un d’autre démissionne. Finalement c’est moi qui l’ai fait. »

Source : Gazzetta dello Sport



Avatar

Théo Cé

Rédacteur



Derniers articles

Revue de presse quotidienne du calcio

Recevez chaque jour à midi un email avec nos meilleures actualités. (Service gratuit)

Inscription effectuée ! Vous aller recevoir un email et vous devez impérativement confirmer votre inscription.