Tavecchio : « La Suède vient de nous donner un alibi »

Par Théo Cé publié le 30 Juin 2018
Crédits

L’ex-président de la FIGC, Carlo Tavecchio, a répondu à quelques questions dans un entretien pour la Gazzetta dello Sport :

« En passant en huitièmes, la Suède nous donne un alibi. Beaucoup l’ont sous-évaluée. Je disais depuis le tirage au sort que ce serait difficile. On me prenait pour un fou et on me disait que la Grèce aurait été pire. Ce n’était pas le Brésil non plus ? Certes, mais plus j’y pense, plus ce qui s’est passé me semble incroyable. Je n’aurais jamais cru que nous manquions le Mondial. Balotelli ? J’ai envoyé Ventura le voir à Nice, et quand il est revenu il m’a dit qu’il y avait des réticences envers lui. Mario était mon préféré. Je ne pouvais pas donner d’ordre à Ventura. Il s’est senti seul ? Il a eu carte blanche pour tout. En septembre je l’ai prolongé pour le soutenir, ce n’était pas de la redevabilité. »

Source : Gazzetta dello Sport



Avatar

Théo Cé

Rédacteur



Derniers articles

Revue de presse quotidienne du calcio

Recevez chaque jour à midi un email avec nos meilleures actualités. (Service gratuit)

Inscription effectuée ! Vous aller recevoir un email et vous devez impérativement confirmer votre inscription.