Suso, c’est maintenant ou jamais ?

Par Teo Contu publié le 07 Août 2019

A l’aube de sa sixième saison avec le Milan AC, Suso est à un tournant de sa carrière. L’ailier de 25 ans va enfin avoir la possibilité de jouer au poste où il a toujours voulu évoluer. En effet, avec l’arrivée de Giampolo, l’ancien coach de la Sampdoria compte instaurer son 4-3-1-2, un dispositif qu’il maîtrise et connaît parfaitement. Mais à deux ans de la fin de son contrat, et avec les intérêts de nombreux cadors européens, est-ce suffisant pour garder le joyau espagnol ?

Un nouveau rôle à assumer…

Lorsque Suso débarque chez les Rossoneri début 2015 en provenance de Liverpool, il n’a que très peu d’expériences de haut niveau (une saison à Almeria et une autre à Liverpool). Il a depuis, disputé 136 matchs avec le club lombard avec à la clé 23 réalisations et 31 passes décisives, mais ce toujours ou presque en étant aligné en tant qu’ailier. Et après 5 saisons au club, l’espagnol va peut-être arborer un nouveau rôle à l’aube de cette nouvelle saison et c’est celui de trequartista.

Un poste auquel il a pourtant été formé dès ses débuts, dans sa ville natale à Cadiz en Espagne. Son coach de l’époque, Manolo Lopez disait même qu’il avait besoin de ce poste pour sa liberté de jeu :« Nous jouions dans un 4-3-1-2 où Suso était le joueur central du trio offensif, avec de la liberté pour créer et jouer son football. En ce moment, il joue sur l’aile droite, mais pour moi il a besoin de liberté ». Propos qu’ils avaient réitérés lors de son arrivée au club lombard, pour Italianfootballdaily en 2015 : »Nous sommes un groupe qui veut bien faire. Le poste où je peux donner le meilleur de moi-même est celui de Trequartista. L’année dernière j’ai joué sur l’aile (gauche et droite) et dans le passé également en tant que milieu de terrain. Je jouerais où le coach veut ». Et après plusieurs saisons sous le maillot Rossonero, force est de constater que ce soit sous Inzaghi, Montella, Brocchi, Mihajlović ou Gattuso, l’Espagnol était beaucoup plus souvent aligné ailier que trequartista.

La saison passée, il n’a eu que très peu d’occasions de s’exprimer à ce poste, Gattuso utilisant le 4-3-3. Seul contre-exemple avec sa performance réussie face à Bologna à la 35ème journée, où il jouait numéro 10. Un joueur qui a sauvé les siens à plus d’une reprise la saison passée grâce à sa patte gauche et qui pourrait donc enfin s’épanouir dans son poste de prédilection puisqu’il y en a toutes les qualités (vivacité, frappe de loin, vista..)

Mais un départ inévitable ?

Cette opportunité d’enfin jouer à son poste naturel est également à remettre dans le contexte actuel du Milan AC et de la situation contractuelle du joueur. Car avec une prolongation qui tarde à aboutir (Suso est lié jusqu’en 2022 au club milanais), une clause libératoire de seulement 38 millions d’euros, Suso pourrait quitter le club. Lyon s’est notamment positionné sur l’ailier espagnol avec une offre avoisinant les 30 millions d’euros, offre refusée par la direction milanaise. Mais avec l’arrivée prochaine de Correa, l’argentin de l’Atlético Madrid pour un transfert de plus de 55 millions d’euros, un départ de l’espagnol serait difficile à refuser. D’autant plus qu’avec le contexte actuel économique du Milan et ses soucis financiers avec le FPF (rappelons que le club lombard a été suspendu de l’Europa League pour la saison à venir pour ces mêmes raisons), ce transfert serait une aubaine pour les finances du club.

Enfin, avec l’arrivée de Paquetà cet hiver pour 35 millions d’euros, Giampaolo compte un autre trequartista dans son effectif, même si en cas de prolongation de Suso, il reculerait au poste de milieu relayeur. Autre option pour l’ancien coach de la Sampdoria, le numéro 10 Hakan Calhanoglu qui a déjà évolué à ce poste au Bayer Leverkusen et à Hamburg. De plus, Borini ou Castillejo peuvent également dépanner à ce poste, au même titre que Bonaventura, qui revient de blessure. De nombreuses options donc, en cas de départ du prodige espagnol mais seront-elle au niveau technique de Suso ? Une chose est sûre, les prochains jours risquent d’être décisifs quant à l’avenir du numéro 8…

Teo Contu

Etudiant en L1 Info-Com. Passionné de foot depuis le berceau et supporter du Milan AC



Lire aussi