Simeone dans le doute?

Par Tristan Pubert publié le 10 Nov 2018

Muet depuis neuf matchs maintenant, l’attaquant argentin Simeone traverse une période délicate, finalement à l’image de son équipe qui ne gagne plus depuis quatre rencontres. Rien d’inquiétant certes mais le joueur de 23 ans se montre décevant depuis un certains temps avec des performances en dessous des attentes portées sur ce talent. Une période de disette qu’il est nécessaire de souligner tant Simeone impressionne depuis ses débuts en Italie. Et hier soir face à Frosinone, l’attaquant argentin a encore une fois déçu, invisible et très brouillon…

Son sang froid s’est évaporé

Depuis de nombreux matchs, la Fiorentina n’est pas aussi flamboyante qu’elle l’était au début de saison. L’intensité est là mais les florentins manquent cruellement de lucidité et de justesse technique, son numéro 9 Simeone en est le parfait exemple.

Une des qualités de l’argentin était son sang froid, un joueur capable de se créer une multitude d’occasions et de les concrétiser. Bien que cette qualité n’a pas totalement disparu, il est vrai que Simeone se retrouve face à de nombreuses difficultés et ce fameux sang froid ne se ressent plus dans son jeu. L’attaquant formé à River Plate se précipite trop, faisant souvent les mauvais choix balle au pied. Des mauvais choix aussi sans ballon avec des appels et des courses inutiles qui le fatiguent plus qu’autre chose. Une fatigue qui se ressent ensuite tout naturellement dans les derniers gestes lorsqu’il est nécessaire d’être lucide. Un manque de lucidité criant qui se ressent directement sur le jeu florentin.
Cette période de disette semble le frustrer, Simeone est nerveux sur le terrain comme en témoigne les quelques altercations avec ses partenaires ou des moments de colères qui ont été nombreux hier sur la pelouse de Frosinone.

L’entente avec son coéquipier Chiesa qui doit être à la base une vraie force pour cette Viola est en ce moment une vraie faiblesse. Les deux compères d’attaque se marchent souvent dessus et les automatismes se trouvent très rarement. Il est vrai cependant que «Il Cholito» est très peu mis dans les meilleures conditions mais attention car son manque de lucidité dans le dernier geste ou dans la dernière passe lui revient à 100%. Rien d’alarmant mais une période difficile qu’il va falloir résoudre rapidement.

Pioli lui fait toujours confiance

C’est une réelle chance qu’a l’attaquant argentin, il a la confiance totale de son entraîneur. Car comme évoqué précédemment, ses dernières prestations laissent à désirer mais Pioli en fait toujours un titulaire indiscutable. Pour preuve, Giovanni Simeone a disputé la totalité des rencontres de championnat cette saison et toutes en tant que titulaire, excepté le match face au Torino.

Une confiance presque aveugle qu’accorde Pioli à son attaquant mais il est vrai que la seule véritable alternative à Simeone au poste d’attaquant de pointe est le français Cyril Théréau, autant dire pas une forte concurrence et il est peut être là le problème. Le back-up ne suit pas et la Fiorentina révèle une de ses faiblesses, un effectif pas encore assez complet pour disputer le haut de tableau. Théréau n’est vraiment pas au niveau physiquement à 35 ans et semble être sur la phase descendante, loin de son niveau à Udinese par exemple. Pioli avait aussi essayé une fois Mirallas au poste de pointe face au Torino mais le belge a été très décevant dans un poste où il ne s’épanouit pas.

Finalement, Simeone dispose d’un fauteuil confortable sans grosse concurrence et avec un entraîneur qui le chouchoute. Attention à ne pas tomber dans une sorte de nonchalance piège, il serait tout de même préférable pour l’attaquant argentin de se bouger et ainsi retrouver son vrai niveau, les tifosi florentins n’attendent que ça.

Tristan Pubert

Rédacteur



Lire aussi