Šime Vrsaljko file à l’Atlético Madrid

Par Thomas Sghedoni publié le 16 Juil 2016
Crédits

vrsaljko

Il rejoint la troupe de Simeone

C’est déjà officiel depuis quelques jours, le désormais ex-latéral gauche de Sassuolo Šime Vrsaljko file à l’Atlético Madrid au nez et à la barbe du Napoli. Effectivement, malgré un accord entre les deux clubs italiens, c’est le clan de l’international croate a décidé que la suite de sa carrière passerait par le club populaire de Madrid. Il semblerait donc que le troisième de Liga soit plus attirant que le second de Serie A, son entourage mettant en avant les impressionnants parcours du club en Champions League. Du côté du Napoli, on met surtout en avant le salaire que gagnera le joueur en Espagne, estimé à 2 millions d’euros annuels, comme facteur décisif de la prise de décision, les Partenopei ne pouvant s’aligner. Ce départ vers un club plus « huppé » lui permettra peut-être de sécuriser enfin la place de titulaire qu’il mérite en équipe nationale. N’ayant joué qu’un match comme titulaire à l’Euro, contre l’Espagne au poste de latéral gauche à la place du napolitain Ivan Strinic, il devrait aussi profiter de la retraite internationale de Darijo Srna pour gagner sa place du bon côté du terrain. En revanche, s’imposer à Madrid sera plus compliqué, le côté droit étant occupé par l’excellent Juanfran, alors que Felipe Luìs s’est accaparé le couloir gauche.

Qui pour le remplacer ?

Pour Sassuolo en revanche, son remplacement s’avère être un sacré challenge, tellement le natif de la plus italienne des villes croates était un joueur clef du XI de départ et un artisan de l’access à l’Europa League. Jamais blessé (en témoignent ses 36 matchs l’an passé), intraitable défensivement et avec un apport offensif appréciable avec ses 4 passes décisives en championnat. Et lui trouver un substitut semble pressant tant les solutions au poste sont maigres. Marcello Gazzola est un fier servant du club depuis la Serie B, mais n’a pas le niveau pour jouer l’Europe. Alors en attendant de recruter, Eusebio Di Francesco teste des nouvelles têtes avec les jeunes italiens Claud Adjapong et Giovanni Sbrissa (pourtant milieu défensif à la base). En revanche, pour recruter, le club devrait avoir les moyens car l’affaire financière a été excellente : acheté pour 5,5 millions d’euro au Genoa à l’été 2014, l’Atlético Madrid a dû débourser 16 millions plus 2 de bonus, soit plus de 3 fois sa valeur d’achat pour le faire venir. Cette manne devrait faciliter les choses pour Sassuolo qui travaille deux dossier : un Italien répondant au nom de Davide Zappacosta (Torino) d’un côté, et l’autre, prioritaire et étranger, le jeune néerlandais de 21 ans du Feyenoord Rotterdam Rick Karsdorp.




🔥 Les sujets chauds du jour :

Pioli s’explique sur le tournant du match entre la Lazio et le Milan

« La Juventus ne devrait pas participer à la Coupe du Monde des Clubs », Aurelio De Laurentiis

« Nous sommes prêts pour tout », Daniele De Rossi

Stefano Pioli donne des nouvelles de Fikayo Tomori

Courtisé en Angleterre, Simone Inzaghi répond

Avatar

Thomas Sghedoni

Rédacteur Sassuolo



Derniers articles