Shakhtar-Atalanta : l’avant-match d’un duel crucial pour la suite de l’aventure en Champions League !

Par Boris Abbate publié le 11 Déc 2019
atalanta-shakthar

On y est ! Ce soir, aux alentours de 19h en Ukraine, l’Atalanta jouera définitivement sa carte qualification pour valider ou non la suite de son aventure en Champions League ! C’est simple, après un début de compétition calamiteux avec aucune victoire lors des trois premiers matchs, les Bergamasques ont su relever tout doucement la tête avec une victoire face à Zagreb et un nul contre Manchester City. Des résultats suffisants pour laisser courir le mythe d’une possible qualification pour les huitièmes de finale, car pour cela, il suffira simplement de s’imposer au Shakhtar et d’espérer que City ne perde pas en Croatie dans l’autre match du groupe ! Un scénario tout à fait possible qui pourrait donc forger l’histoire européenne du club italien, qui, on le rappelle, n’a jamais connu une phase finale dans la plus grande des compétitions européenne.

Le contexte

Une Atalanta qui a son destin entre les mains

L’Atalanta reste sur une victoire très importante face au Dinamo Zagreb lors de la précédente journée et sur deux autres victoires en Serie A contre Brescia et l’Hellas. Plutôt en forme, l’équipe de Gasperini se rend donc en Ukraine avec le maximum de confiance dans ses rangs. D’autant plus qu’il n’y aura pas de possibles calculs à faire lors de la rencontre, puisque comme dit précédemment, l’Atalanta doit absolument s’imposer ce soir pour se qualifier ! Un exploit qui sera cependant difficile d’aller chercher quand on sait que l’Atalanta n’a pris aucun point à l’extérieur cette saison en Champions League.

Un Shakhtar en difficulté ? 

De l’autre coté, les Ukrainiens restent eux sur une série d’invincibilité qui dure depuis le 30 octobre dernier toutes compétions confondues. Le bon nul sur la pelouse de City a maintenu les chances de qualification pour les huitièmes, et l’équipe entrainée par Luis Castro a l’habitude de ce genre de rendez-vous. Mais, bonne nouvelle pour la Dea, le Shakhtar reste sur quatre matchs sans victoire à domicile en C1 (3 défaites, 1 nul), et il a toujours encaissé au moins un but dans ses 21 dernières rencontres en Champions League, avec 43 buts encaissés ! A noter également que le club ukrainien, gangrené par des conflits géopolitiques plus ou moins importants, est en exil depuis quelques temps déjà et qu’il accueillera l’Atalanta dans le stade OSK du rival du Metalist de Kharkov.

La stat ? 

Une anecdote pas très rassurante pour les tifosi bergamasques, puisque le Shakhtar a gagné ses deux derniers matchs européens à domicile face à des équipes italiennes, avec à chaque fois des victoires par 2 buts à 1, contre l’AS Roma et le Napoli, lors de la saison 2017/2018 notamment.

La déclaration

« Je ne crois pas que les absences de Zapata et Ilicic peuvent influencer sur la performance de l’Atalanta, qui a un groupe suffisamment relevé pour faire face à ce genre de situations. Même si c’est normal que Gasperini voudrait toujours tous ses joueurs à disposition. Mais l’Atalanta, ce n’est pas Toloi ou Kjaer, c’est un véritable collectif qui ne dépend d’aucun joueur ». Des propos signés Luis Castro, entraineur du Shakhtar, qui rajoute volontiers de la pression sur les épaules de Gasperini.

Les formations probables

Shaktar (4-2-3-1) : Pyatov; Dodò, Kryvtsov, Matviienko, Ismaily; Alan Patrick, Stepanenko; Marlos, Kovalenko, Taison; Junior Moraes
Suspendus :_
Indisponibles :_

Atalanta (3-4-2-1) : Gollini; Toloi, Kjaer, Palomino; Hateboer, Freuler, De Roon, Gosens; Pasalic, A. Gomez; Muriel
Suspendus : _
Indisponibles :
D. Zapata, Ilicic (incertain)

ARBITRE : Felix Zwayer

Le dernier Shakhtar-Atalanta

Il n’y a pas de précédent déplacement de l’Atalanta sur la pelouse du Shakhtar, ni même en Ukraine. Le dernier affrontement entre les deux équipes remonte tout simplement au match aller, quand les Ukrainiens avaient alors sacrifié les Italiens en toute fin de match à San Siro, avec un victoire par 2 buts à 1 acquise dans les toutes dernières minutes du match !

Boris Abbate

Rédacteur



Lire aussi