Serie A : Le retour des sept soeurs ?

Par Hugo Ledroit publié le 20 Fév 2021
Crédits

Depuis quelques saisons nous pouvons constater la présence régulière de sept clubs dans le haut du classement : la Juventus, l’Inter, le Milan AC, l’AS Roma, la Lazio, le Napoli et l’Atalanta. Un fait qui peut nous rappeler le début des années 2000 où également sept clubs transalpins se disputaient les sommets de la Serie A. Retour sur ce phénomène qui tend à réapparaitre dans le championnat italien.

L’époque des sept soeurs ou la nostalgie du Calcio des années 1990/2000

L’expression « sept soeurs » est apparue entre la fin des années 1990 et le début des années 2000 pour désigner les sept clubs dans la lutte pour le Scudetto. Parmi eux se trouvaient la Juventus, l’Inter, le Milan AC, l’AS Roma, la Lazio, Parma et la Fiorentina. Tous ces clubs étaient, pour la plupart, soutenus financièrement par d’importants groupes industriels ou par des grands hommes d’entreprises. Parmi les clubs soutenus par de grands groupes industriels il y avait l’AC Parma détenu par Parmalat, entreprise parmesane spécialisée dans les produits laitiers. Les clubs romains étaient détenus par deux puissants hommes d’affaires : Franco Sensi, magnat du pétrole pour la Roma et Sergio Cragnotti du côté de la Lazio. La Juventus et l’Inter, soutenus respectivement par les familles Agnelli et Moratti, sans oublier le Milan AC du magnat des médias Silvio Berlusconi complétaient le paysage du haut de tableau de la Serie A. Grâce à ces soutiens financiers de grande ampleur, le football italien se retrouvait sous la domination de sept puissants rivalisant chaque saison pour le Scudetto. Une compétitivité vérifiée lorsque l’on regarde le palmarès de la Serie A de 1998 à 2001 où quatre clubs différents vont remporter le titre de champion d’Italie (1998 : Juventus, 1999 : Milan AC, 2000 : Lazio, 2001 : AS Roma).

Une tendance qui réapparait ?

Depuis quelques saisons nous pouvons constater la réapparition de ce phénomène avec sept clubs se tirant la bourre pour les places européennes en Serie A : la Juventus, l’Inter, le Milan AC, l’AS Roma, le Napoli, la Lazio et l’Atalanta. Nous pouvons dater le retour de cette tendance depuis la saison 2016/2017 lorsque tous ces clubs finirent dans le top 7 du championnat. Rebelotte la saison d’après où l’on constate exactement le même phénomène. La saison 2018/19 voit l’arrivée d’un invité surprise dans le haut du classement le Torino qui finit à la 7ème place devançant la Lazio 8ème avant que cette dernière ne reprenne sa place dans le top 7 lors de la saison 2019/2020 pour rétablir l' »ordre des seigneurs » en Serie A en nous permettant de retrouver les sept dames au sept premières places du classement. Sur les quatre dernières saisons, nous avons donc eu trois fois un top 7 composé de la Juventus, de l’Inter, du Milan AC, du Napoli, de l’AS Roma, de la Lazio et de l’Atalanta. Cette saison encore ces clubs trustent les sept premières places du classement laissant entrevoir un léger « no man’s land » de six points entre le 7ème la Lazio avec 40 points et le 8ème Sassuolo avec 34 points.

Une bonne chose pour la Serie A ?

Si nous avons une vision libérale des choses, nous pouvons dire que la présence permanente de sept clubs en haut du classement de la Serie A est une bonne chose pour le football italien. Cela devrait permettre de stabiliser les plus grands clubs et ainsi nous donner des grandes affiches et une lutte pour la Champions intense. Une mise en valeur importante des puissants qui permettrait ainsi de vendre plus facilement et plus cher la Serie A à l’étranger. Néanmoins si nous prenons un regard plus égalitaire et socialiste, nous pouvons nous poser la question de savoir si l’écart entre les meilleurs clubs et le reste du championnat est une bonne chose pour la Serie A. Le danger d’un écart trop important entre le top 7 et les autres clubs pourrait vite provoquer un championnat à deux vitesses si ce n’est déjà le cas et compromettre ainsi la crédibilité de la Serie A en milieu et en bas de tableau.



Avatar

Hugo Ledroit



Derniers articles

Recevez les meilleures Actu du Calcio par email

Calciomio est le seul média 100% foot italien. Renseignez votre email pour recevoir un email quotidien avec les meilleures actualités.