Sensi, le profil manquant du milieu de l’Inter

Par Gilbert Simonutti publié le 03 Juil 2019

L’Inter s’est assurée les services du milieu de terrain de Sassuolo Stefano Sensi en prêt avec option d’achat. Un choix fortement voulu par Antonio Conte qui n’avait pas ce genre de profil dans l’effectif.

Après Godin et Lazaro, l’Inter frappe un nouveau coup sur le marché des transferts en ce début de mois de juillet avec la signature de Stefano Sensi en provenance de Sassuolo. Le milieu de terrain de 23 ans arrive avec la même formule que celle qui a porté Matteo Politano en nerazzurro la saison passée, un prêt payant de 5 M€ avec option d’achat fixée à 20 M€ plus la vente du jeune Marco Sala et le prêt du défenseur français Andrew Gravillon pour un investissement global avoisinant les 30 M€. L’espoir des dirigeants nerazzurri est que cette opération connaisse la même réussite que celle de l’ailier romain qui s’est rapidement imposé sous le maillot de l’Inter dans le 4231 de Luciano Spalletti. Pour faciliter les choses, la venue de Sensi est un choix voulu par Antonio Conte qui adore le profil du jeune international italien (2 sélections avec un but contre le Liechtenstein) capable aussi bien d’évoluer en position de meneur de jeu bas qu’en position de relayeur. Un profil idéal pour le 352 de l’ancien sélectionneur de la Nazionale d’autant plus qu’aucun autre joueur de l’effectif ne possède les qualités du natif d’Urbino.

A la place de Brozovic ou aux cotés du Croate

C’est à Cesena lors de la saison 2015-16, sous l’impulsion de son coach de l’époque Massimo Drago, que Stefano Sensi s’est fait connaitre en passant de sa position initiale de trequartista à celle de joueur devant la défense. Une révélation qui lui a ouvert les portes de la Serie A du coté de Sassuolo où il s’est façonné dans un rôle de milieu tout terrain sous la houlette de Roberto De Zerbi qui en fait un titulaire à part entière lors du dernier exercice. De Zerbi d’ailleurs n’a que des paroles d’éloges pour son désormais ex-joueur. « Sensi n’a pas une position fixe, partout où on le fait jouer, il le fera très bien car c’est un joueur intelligent avec beaucoup de personnalité et une grande technique. » Une véritable déclaration d’amour et la certitude qu’il réussira à l’Inter, « Il est parfait pour le jeu de Conte. » Dans l’idée de l’entraineur, Sensi pourra aussi bien suppléer Brozovic qui s’est retrouvé bien seul la saison passée dans le rôle de meneur de jeu, que jouer au coté du Croate en apportant des solutions tactiques différentes. Un double play en quelque sorte qui permettra aux deux joueurs de s’échanger les positions et d’apporter à tour de rôle leurs qualités respectives (frappe de loin pour Brozovic, pénétration rapide pour Sensi) derrière les deux attaquants. Une diversité de solution qui ont parfois fait défaut l’an dernier.

Après Sensi, Conte attend désormais la signature d’un autre élément dans l’entre-jeu (Barella ?) afin de pouvoir ensuite commencer a créer l’Inter 2019-20 lors de la préparation estivale avec pour objectif de mettre sur pied un milieu de terrain alliant course, force, technique et imprévisibilité comme le veut la tradition des équipes coachées par Antonio Conte. Le point de départ des victoires futures.

Gilbert Simonutti

Rédacteur



Lire aussi