Sensi confirmé par l’Inter : une « recrue » de poids ?

Par Fabio Pendolino publié le 01 Juin 2020

Les prestations de Stefano Sensi auraient persuadé l’Inter de lever l’option d’achat fixée à 20 millions d’euros par Sassuolo. En dépit de ses buts, passes décisives, occasions créées et sa vista, cette décision ne semble pas convaincre unanimement les supporters nerazzurri. À juste titre ?

Sans aucun doute, Stefano Sensi a été LA surprise du très bon début de saison de l’Inter. Accueilli avec un certain scepticisme, comme Barella d’ailleurs – notamment à cause de leurs clubs de provenance -, le numéro 12 se montre parfaitement intégré au 3-5-2 de Conte tant il rayonne dans l’entre-jeu. « Je dois remercier Conte : dès la préparation d’avant-saison, je me suis entrainé avec une intensité différente. Il m’a fait jouer en tant que mezzala, je me suis amélioré dans cette position et tous les mérites sont à lui créditer« . Le petit playmaker montre immédiatement un certain feeling avec le Mister et l’équipe – un feeling qui se concrétise également avec le public et se traduit par un but dès le premier match de la saison, à domicile, contre Lecce.

Son profil particulier, singulier dans l’équipe malgré l’arrivée en janvier de Christian Eriksen, de milieu imprévisible entre les lignes et « che vede la porta« , capable de marquer ou faire marquer, est une des motivations claires qui pousseraient l’Inter à le garder. En son absence, l’Inter semble une autre équipe comme le montrent les statistiques établies par la Gazzetta dello Sport (11 avril) : sans lui, en moyenne l’Inter réussit 95 passes de moins par match, touche 26,6 fois la balle dans le camp opposé contre 28,8 avec lui. L’entraîneur qui l’avait lancé à Cesena, Drago, dit de Sensi qu’il « met la balle où il veut et voit le jeu avant les autres comme seuls les grands joueurs savent le faire« . Digne d’une comparaison, toutes proportions gardées, à son idole Xavi.

Un profil différent des autres joueurs de l’effectif et donc important, autant pour l’immédiat avec Conte, que pour le projet d’Inter composée de joueurs jeunes et / ou italiens. Si Eriksen est souvent mis en concurrence avec Sensi, le Danois doit encore prouver pouvoir faire ce travail d’abattage que le numéro 12 a montré maitriser. Surtout qu’en l’état des choses, l’ex-Sassuolo ne peut prétendre jouer 40 matchs par saison.

Des blessures à répétition

C’est l’argument phare de ses détracteurs. Personne ne remet en doute les qualités techniques de Sensi mais les trois blessures qu’il a subi cette saison l’ont fait rater 16 matchs (il en a joué 17). D’une façon encore plus parlante, depuis sa blessure contre la Juventus le six octobre, il a joué huit matchs entre novembre et l’arrêt du championnat à cause du coronavirus alors qu’il en avait joué neuf depuis le début de la saison. En trois saisons à Sassuolo (16/17 à 18/19), il a ainsi raté 27 matchs pour cause de blessure.

Et s’il ne faut pas parler trop vite, le milieu est de retour sur les terrains après cette pause forcée à cause de l’urgence sanitaire. Comme il le disait à la Gazzetta, « les blessures sont comme un tunnel, devoir voir les matchs des tribunes n’est pas agréable. Heureusement, tout cela est maintenant derrière moi« . Si le championnat devait reprendre en juin comme semblent l’annoncer les dernières déclarations, Sensi pourrait alors s’avérer être une « recrue » de poids pour Conte dans la poursuite compliquée du Scudetto.  Son agent déclarait d’ailleurs « Conte est fou de lui. Un entraîneur important en Angleterre m’a dit « apporte moi Sensi, même sans jambes ». Et si un entraîneur d’un championnat si physique en parle de la sorte, cela veut dire que Sensi voit le football avec sa tête d’abord, avant de le voir avec les jambes ». Le montant de l’option, 20 millions d’euros, même s’il n’est pas négligeable est aussi à peser dans la balance : vers quel joueur international, de 25 ans, avec une expérience en Serie A et y ayant fait ses preuves, pourrait se tourner l’Inter pour le même montant, si elle devait laisser tomber cette piste ?

Fabio Pendolino

Rédacteur



Lire aussi