Salah, la hype retombe déjà ?

Par Cesco publié le 17 Déc 2015

Salah

Le feuilleton de l’été, c’était lui. Inter, AS Roma, Beneamata, Louve, capitale de la mode, capitale tout court ? Lors du dénouement qui a vu l’Inter se positionner sur Jovetic et la Roma fondre sur Salah, tout le monde était persuadé que Rudi Garcia avait fait un gros coup. C’est en partie vrai lorsque l’on prend en considération la belle période qu’il a passé du côté de la Toscane l’année passée. Alors qu’Iturbe n’a jamais eu le rayonnement attendu dans le 4-3-3 du Français, l’Egyptien a su parfaitement trouver sa place dans un système et un effectif fait pour lui. Il a d’abord pris ses marques lors des premières rencontres où la Roma a eu du mal à partir, puis il a explosé fin septembre jusqu’à fin octobre pour la plus grande joie des tifosi et des médias. On se rappelle de ses belles prestations contre respectivement Sassuolo, la Sampdoria, Carpi, Palermo, Empoli et la Fiorentina. Des matchs dans lesquels il totalise 5 buts. Outre cette période faste pour l’ancien de Chelsea ? Pas grand chose malheureusement, même pas une passe décisive.

Alors oui la Champions League le sauve un peu avec ce gros match sorti contre Leverkusen lors de la victoire épique et indispensable 3-2. Mais sinon, ce n’est pas bien fameux. La hype est t-elle déjà retombée alors qu’elle venait à peine de prendre son envol ? Il semblerait que oui. Ne nous hâtons pas non plus à tirer trop de conclusions rapides vu que Salah revient seulement d’une blessure qui l’a tenu éloigné des terrains pendant près d’un mois. Son retour face au Napoli n’a cependant pas pu être agrémenté d’enseignements puisque Garcia n’avait pas vraiment envie d’attaquer sur ce match. Il faut dire que les Partenopei ne lui ont pas forcément donné l’occasion non plus. Auteur d’une prestation assez terne le week-end dernier, Mohammed Salah et son équipe semblent tourner au diapason. Quand l’Egyptien cartonne, l’équipe va bien, quand il sombre ou qu’il se blesse, l’AS Roma patauge, à moins que ce ne soit l’inverse. Ce n’est sans doute pas une coïncidence en tout cas, quand on voit l’aisance balle au pied de l’ailier lorsqu’il est au meilleur de sa forme. Pour la Louve comme pour lui, il est clair que Salah doit vite revenir au top, surtout avec la Juventus qui vient de passer devant au classement.

Cesco

Rédacteur en Chef



Lire aussi