« Roma Roma » Histoire d’une chanson d’amour

Demain la Roma recevra Liverpool pour la demi-finale retour de Champions League, l'occasion de parler du très bel hymne des Giallorossi qui résonnera dans l'Olimpico avant le coup d'envoi.

Par Matteo Rovina publié le 01 Mai 2018

Mercredi soir les supporter Romains auront à cœur de donner le ton à leur équipe en commençant par répondre au superbe You’ll Never Walk Alone d’Anfield. Car oui l’AS Roma aussi a un hymne et bien que peu connu du grand public il n’en demeure pas moins magnifique. Sorti officiellement en 1975, Roma Roma est l’oeuvre du célèbre chanteur italien Antonello Venditti (en collaboration avec Giampiero Scalamogna,  Sergio Bardotti et Franco Latini). La chanson est jouée pour la première fois au Stadio Olympico lors du derby de Rome le premier décembre 1974, elle est depuis ce jour l’hymne officiel du club chanté avant les matchs à domicile. A l’exception de la période 1978-1983 où le président de l’époque Dino Viola avait choisi de remplacer l’hymne en raison de la trop grande exposition politique du chanteur Venditti. Ce dernier est aussi l’auteur d’un autre célèbre morceau dédié à l’AS Rome, Grazie Roma fait en 1983 à l’occasion du second Scudetto remporté. Mais malgré sa passion pour le club, il avait voulu faire retirer l’hymne en 2013 car il considérait que la Roma n’était plus la même que celle pour qui il avait écrit cette chanson, un conflit bien vite oublié.

La romance à l’italienne :

A l’image de son légendaire Francesco Totti, la Roma est un club de passion et lorsque l’on écoute le stade chanter cet hymne, on comprend vite qu’il ne s’agit plus seulement de sport mais d’un véritable amour réciproque entre ce club et ses supporter. Venditti, né dans la capitale et grand tifoso de la Roma depuis toujours, a écrit cette musique dans la lignée des standards de la chanson romantique de l’époque et c’est ce qui la rend si unique par rapport aux autres chants de clubs italiens. Là où le Milan AC, l’Inter ou encore la Juventus arborent des chants joyeux, à la gloire et à la réussite sportive, la Louve elle chante l’amour de la ville éternelle à travers son hymne. Une véritable déclaration pour ce club au charme si particulier et dont l’aura ne faiblit jamais malgré le manque de titres.
« Tu nous as rendu amoureux de toi » c’est ainsi que conclut le Stadio Olimpico après avoir hurlé en cœur « Roma, Roma, Roma ».

A n’en pas douter la Roma, soutenue par tout un peuple, ne marchera pas seule face aux Reds demain soir et peut être que le stade permettra de transcender une fois de plus les giallorossi afin de créer l’exploit comme face à Barcelone. Rendez-vous quelques minutes avant le coup d’envoi pour ne surtout pas rater les cœurs de l’Olimpico.

Matteo Rovina

Rédacteur



Commentaires




Lire aussi

Calciomio est le premier site d'information sur le calcio et le foot italien.