Quel rôle pour Abate cette saison ?

Par Max Miotto publié le 27 Août 2017
Crédits

La vente du Milan AC aux investisseurs chinois de Rossoneri Sport Investment a marqué un virage important dans l’histoire du club rossonero et la fin d’une ère Berlusconi si fructueuse en titre. Mais ces dernières années si laborieuses ont poussées Il Cavaliere à céder son joujou pour que celui-ci parvienne, de nouveau, à se mêler à la course au Scudetto qui le fuit depuis maintenant six années. Abate est d’ailleurs le seul vestige de ce dernier titre à être encore présent dans l’effectif actuel.

Une blessure à digérer

La saison précédente s’est terminée prématurément pour le latéral droit milanais. Fin février, lors d’un déplacement sur la pelouse de Sassuolo, Abate ressent une douleur à l’œil gauche durant la rencontre qui l’oblige à finir le match en tant qu’ailier droit. Face à la gravité de sa blessure, il préfère rencontrer un spécialiste à Miami et met un terme à sa saison, lui qui était pourtant devenu capitaine. Son objectif est clair : prendre le temps de bien se soigner afin d’être d’attaque pour la saison à venir. Il bénéficie d’ailleurs de la confiance de son entraîneur qui déclare « l’attendre à bras ouverts« . Dès la reprise de l’entraînement de pré-saison à Milanello, Abate est présent et affiche une paire de lunette qui nous rappelle un certain Edgar Davids. Affûté, il joue 110 des 180 minutes disputées par le Milan lors de ses deux premiers matchs amicaux. Mais pendant ce temps, en coulisses, les nouveaux dirigeants travaillent à la mise en place d’une équipe compétitive et décident de renforcer le poste de latéral. Rodriguez et Conti sont ainsi recrutés pour une somme totale avoisinant les 40 millions d’euros et viennent directement chambouler la hiérarchie d’un poste longtemps délaissé.

Plutôt leader de vestiaire que titulaire ?

Car oui, depuis la dernière campagne européenne victorieuse en 2007 et le départ de joueurs tel que Jankulovski, Cafu, Serginho ou encore Oddo, les couloirs de la défense milanaise ont été quelque peu délaissés. A tel point qu’un joueur comme Abate, initialement formé en tant que milieu voir ailier, a su s’imposer à ce poste sans jamais souffrir d’une quelconque concurrence. Durant 8 saisons, il aura couvert son côté droit par ses allers-retour incessants jusqu’à devenir capitaine l’an passé. Cette saison, la donne a clairement changé. Andrea Conti a été recruté pour devenir un titulaire en puissance de ce nouveau Milan. La question est désormais de savoir si le passage de témoin se fera immédiatement ou prendra forme avec le temps. Les premiers matchs officiels nous ont donné quelques éléments de réponse : si Abate a débuté lors du match aller à Craiova avant d’être remplacé par Conti, la donne s’est complètement inversée depuis. C’est désormais l’ancien joueur de l’Atalanta qui démarre les rencontres avant de lui céder sa place à 20 minutes du terme. Une tendance qui tend à se confirmer pour les rencontres à venir et qui pousse un peu plus le désormais ex-capitaine rossonero en dehors du rectangle vert. D’autant qu’un autre jeune joueur, en la personne de Calabria, tente lui aussi de se faire une place sur le côté gauche.

Devenu le joueur le plus expérimenté de l’effectif, Abate semble davantage promis à un rôle de leader de vestiaire d’une jeune équipe encore inexpérimentée plutôt qu’à celui d’un acteur majeur sur le terrain. Un nouveau rôle qui semble d’ailleurs satisfaire les deux parties, pour le moment.




🔥 Les sujets chauds du jour :

Pioli s’explique sur le tournant du match entre la Lazio et le Milan

« La Juventus ne devrait pas participer à la Coupe du Monde des Clubs », Aurelio De Laurentiis

« Nous sommes prêts pour tout », Daniele De Rossi

Stefano Pioli donne des nouvelles de Fikayo Tomori

Courtisé en Angleterre, Simone Inzaghi répond

Avatar

Max Miotto

Rédacteur



Derniers articles