Revue d’effectif de la Nazionale

Par Bruno Ianigro publié le 04 Sep 2019

Après deux petites journées de Serie A, la Nazionale est de retour pour les qualifications à l’Euro 2020. Opposé à l’Arménie ce jeudi et la Finlande dimanche, La Squadra Azzurra se prépare doucement du côté de Bologne. Retour sur le groupe sélectionné par Roberto Mancini.

Donnarumma reprend sa place.

Absent lors des deux dernières rencontres de la Nazionale et remplaçant contre le Liechtenstein, Gianluigi Donnarumma est de retour. Appelé à se montrer décisif dès le début de saison, Gigio est déjà en forme et est prêt à reprendre du service sous les couleurs Azzurre. Lui aussi dans le coup, Salvatore Sirigu démontre qu’avec l’âge, il se bonifie et maintient la confiance de Mancini à son égard. Pierluigi Gollini de l’Atalanta a également été appelé tout comme Alex Meret. Les deux jeunes portiers, auteurs de performances remarquées dans leur club, ne devraient pas avoir l’occasion de se montrer durant les deux rencontres à venir.

Chiellini, la tuile. D’Ambrosio le mérite

Dans un premier temps convoqué, Giorgio Chiellini sera absent. Il souffre d’une rupture des ligaments croisés et ne devrait sans toute vraisemblance, ne plus porter le maillot Azzurro lors des qualifications à l’Euro 2020. Pour le remplacer, Mancini a donc fait appel à Francesco Acerbi. Leonardo Bonucci sera désormais le leader de la charnière centrale. Alessio Romagnoli, capitaine exemplaire milanais, devrait prendre place à ses côtés et aura probablement la lourde tâche de combler l’absence de Chiellini. La concurrence devrait être rude avec Armando Izzo et Gianluca Mancini.

Sur les côtés, le forfait de De Sciglio a permis à D’Ambrosio d’être convoqué. Un juste mérite pour le latéral nerazzurro qui sort d’une saison 2018/2019 aboutie. Florenzi et Emerson Palmieri sont bien présents. La nouveauté de ce rassemblement se nomme Luca Pellegrini. La nouvelle recrue de la Juventus (aussitôt prêté à Cagliari) a tapé dans l’œil du sélectionneur grâce notamment à ses performances remarquables lors de la coupe du monde U20 en Pologne.

Pour le milieu, les habitués sont là

Dans la continuité des précédents rassemblements, Mancini a fait appel à son trident Verratti-Jorginho-Barella qui a montrer de très bonnes choses. Si les deux premiers sont d’ores et déjà titulaires dans leur club et sont en condition, Nicolo Barella, recruté par l’Inter lors de ce mercato estival, n’a pas encore débuté de rencontre cette saison. Son nouveau coéquipier Stefano Sensi est lui dans une grande forme. Le nouveau guide du milieu de terrain nerazzurro sera d’ailleurs à surveiller pour ces deux matchs.

Tout deux présents lors du dernier Euro Espoirs, Lorenzo Pellegrini et Sandro Tonali viennent compléter le contingent de milieux axiaux. Si le premier a convaincu Mancini de le promouvoir en A, Tonali lui, le doit principalement au forfait de Cristante qui souffre d’une grippe. Mancini garde sa ligne de conduite et mise sur la jeunesse Italienne. Une moyenne d’âge de 23,5 ans! L’axe Espoirs-A n’a jamais autant fonctionné.

Insigne absent. El Shaarawy malgré la Chine

La Nazionale est toujours à la recherche de son grand attaquant. Balotelli est naturellement absent, lui qui est désormais habitué à reprendre sa saison seulement au mois de septembre. Trois hommes se joueront la place de numéro 9. Andrea Belotti est déjà en forme. Présent lors de la longue période de qualification à l’Europa League, il a su se montrer déterminant et semble prêt à vêtir le maillot Azzurro avec assurance. Ciro Immobile sera son principal rival. L’attaquant de l’Udinese, Kevin Lasagna continue d’accumuler les présences dans le groupe de Mancini. Sa discrétion semble plaire à Mancini.

Pour animer les offensives de la Nazionale, le sélectionneur pourra compter sur ses deux Federico. Chiesa et Bernardeschi, longtemps présent dans les rumeurs de transferts (parfois même les plus folles), ont décidé de rester dans leur club respectif et seront les fers de lance de l’attaque transalpine. Ils le seront d’autant plus que Lorenzo Insigne est absent pour ce rassemblement suite à une blessure musculaire. Un quatrième forfait à gérer pour Mancini. Vincenzo Grifo, protagoniste en Bundesliga aura donc l’occasion de se montrer durant cette trêve internationale et prouver qu’il peut être une bonne alternative. La surprise du sélectionneur n’est autre que Stephan El Shaarawy. Exilé en Chine, plus précisément au Shanghai Shenhua depuis le mois de juillet, il garde du crédit auprès de Mancini. Une aubaine pour lui qui devra montrer tout au long de l’année que le championnat Chinois lui permet de rester en forme pour pouvoir espérer faire partie du groupe au prochain Euro 2020.

Bruno Ianigro



Lire aussi