Retour sur le tirage de la Champions League pour les clubs italiens

Par Cesco publié le 30 Août 2019

Hier à 18h avait lieu le tirage au sort des phases de poules de la Champions League 2018/2019. Avec la Juventus, le Napoli, l’Atalanta et l’Inter engagés respectivement dans les chapeaux 1, 2, 4 et 3, tout était possible. Retour sur ce tirage et sur les chances de qualification pour les clubs italiens.

La Juventus, pas si tranquille

Groupe D

Juventus
Atletico
Leverkusen
Lokomotiv Moscou

Ce n’est pas une ballade de santé pour la Juventus qui se profile dans ce groupe D. Au delà des apparences, les adversaires sont tous coriaces à commencer par l’Atletico. Adversaires en 8ème l’année passée, les Espagnols ont montré, sous la houlette de Simeone, qu’ils étaient capable de battre la Vieille Dame. Si Leverkusen apparait comme l’adversaire le plus « contrôlable », le Lokomotiv Moscou se présente comme un trublion imprévisible. Si à Turin, la Juve ne devrait pas faire de détails, en Russie ce sera bien plus compliqué. Le match à l’extérieur se jouera début novembre et les températures sont en moyennes entre 0 et -3 degrés. On se souvient tous de Galatasaray. Attention à l’excès de confiance donc, mais la Juventus reste la favorite de ce groupe.

Un groupe plus calme pour le Napoli

Groupe E

Napoli
Liverpool
Salzbourg
Genk

Positionnés dans le chapeau 2, le Napoli n’a cette fois pas hérité d’un groupe terrifiant. La qualification est cependant loin d’être acquise, compte tenu de la fâcheuse habitude des Partenopei à lâcher des points là où il ne faut pas (Shakthar, Zagreb …). Quoi qu’il en soit, les retrouvailles avec Liverpool s’annoncent intéressantes. Déjà ensemble l’année passée, les deux clubs s’étaient séparés bons amis avec une victoire et une défaite chacun. Cependant, c’est la défaite 1-0 face aux hommes de Klopp qui avait enterré les rêves de qualifications en 8ème. Si Genk semble être le plus abordable, ce sont 6 points qu’il faudra aller chercher là bas et ne pas compter sur un faux pas de Salzbourg. Les Autrichiens peuvent avoir les arguments mais avec sérieux le Napoli devrait passer au moins 2ème de ce groupe.

Atalanta, pas mal pour un chapeau 4

Groupe C

Atalanta
Manchester City
Dinamo
Shakthar

Positionnée dans le chapeau 4, un groupe de la mort attendait l’Atalanta. Pourtant, la Dea sort du tirage avec des espoirs de qualification. La raison ? Tirer des adversaires de chapeau 2 et 3 moins gros que prévu. Attention cependant, le groupe n’en reste pas moins relevé avec un déplacement à Zagreb toujours compliqué et une équipe du Shakthar qui a souvent joué des tours aux clubs italiens ces dernières années. Enfin, les deux chocs avec City poruraient être salvateurs si l’Atalanta arrive à gratter quelques points. Sait-on jamais.

L’Inter, nouveau groupe de la mort

Groupe F

Inter
Barcelone
Dortmund
Prague

L’année dernière dans le chapeau 4, cette année dans le 3. L’Inter espérait un groupe moins relevé que l’année passée. C’est presque le cas, mais ça reste du très haut niveau. Les retrouvailles avec Barcelone s’annoncent bouillantes tandis que Dortmund peut s’enflammer à tout moment. Prague en revanche semble vraiment en deçà. Si la Beneamata prend 6 points contre le Slavia, alors ils pourront penser qualification. Pas comme l’année dernière avec ce nul face au PSV. Quoi qu’il en soit, avec son mercato XXL, Antonio Conte et ses bonnes dispositions de début de saison, il n’y a pas de quoi être pessimiste pour l’Inter. Elle peut le faire, mais ce sera difficile.

Cesco

Rédacteur en Chef



Lire aussi