Retour sur le stage de préparation à Coverciano

Le stage de préparation organisé par Di Biagio a eu lieu le 26 et 28 février 2018 à Coverciano. Il s’est traduit par des formations ainsi qu’un match organisé contre la Primavera de la Fiorentina. Le sélectionneur italien ayant appelé en grande partie des jeunes espoirs, il serait intéressant de se pencher sur ces différents profils que l’on pourrait revoir lors des prochains matchs de la Squadra Azzurra.

Par Hugo Calamini publié le 11 Mar 2018

Parmi les 24 joueurs qui ont été convoqués, on retrouve certains noms qui retentissent dans toute la Botte. Chiesa en fait par exemple partie.Le jeune florentin fait certainement partie des plus jeunes talents de sa génération. Très habile du pied droit, précis lors des phases de tir et bon dribbleur, Chiesa plaît pour son sens du collectif, en basculant défensivement comme offensivement. Tout ce que l’on peut lui souhaiter serait de trouver une certaine régularité et également de le voir s’imposer (et même briller) en équipe Nazionale.

Un autre nom d’attaque que l’on s’habitue à entendre est celui de Berardi. Annoncé depuis déjà plusieurs années comme un des possibles attaquants de l’Italie, Berardi a connu de meilleures saisons. Pour 21 apparitions en championnat, l’italien a seulement marqué seulement 2 buts cette année. Nous sommes bien loin de ses fantastiques débuts lors des saisons 2013-2014 ou bien 2014-2015 avec respectivement 16 et 15 buts en Serie A… Pourtant, cela n’empêche pas Di Biagio de croire en son potentiel. Annoncé avec insistance du côté de l’AS Roma cet hiver, un éventuel transfert lui permettrait-il de passer un nouveau cap ?

Auteur d’un triplé lors du match amical contre les jeunots florentins à Coverciano, Baselli s’est distingué lors de ce stage de préparation. Véritable pilier du milieu du Torino, qui le juge actuellement intransférable, l’italien a vite compris que ce stage était une opportunité tendue par Di Biagio : « Revenir à Coverciano lors des convocations de mars ? Je l’espère, je pense à l’équipe nationale avant tout ». Il ajoute : « Je vais travailler dur pour le faire, quand je viens ici, j’essaie toujours de donner le meilleur de moi-même ».

D’autres jeunes italiens assez connus comme Matteo Politano, Marco Benassi, Simone Schuffet, ou Lorenzo Pellegrini ont été convoqués.

Des joueurs restent encore méconnus du grand public mais très prometteurs

Évoluant sous les ordres de Donadoni à Bologne, Federico Di Francesco s’est fait remarquer depuis la dernière saison avec un total de 5 buts pour 27 apparitions. Le jeune joueur de 23 ans est complet, participe au jeu collectif, provoque des fautes et possède surtout un très gros potentiel. Di Biagio le sait, d’où sa sélection pour ce stage de formation. C’est pourquoi il serait important de garder un œil sur l’un des attaquants italiens les plus prometteurs. On peut également noter que tout comme Chiesa, Federico Di Francesco est le fils d’un footballeur italien, Eusebio Di Francesco, actuel entraîneur de la Roma.

Rolando Mandragora, 20 ans est un milieu de la Juventus en prêt à Cotrone. Le chemin pour atteindre le niveau d’un top joueur comme Marchisio semble encore loin, mais le moins que l’on puisse dire, c’est que l’italien impressionne cette saison tant par son excellente vision de jeu que sa grande marge de progression restante.

Enfin, d’autres jeunes tous talentueux font leur apparition dans ce groupe. On pense par exemple à Alex Meret de Spal qui fait partie des gardiens les plus attendus du football italien ou encore le jeune défenseur Alessandro Bastoni de l’Atalanta, qui rejoindra l’Inter en août 2019.

A l’heure actuelle, la question est de se demander si la préparation a permis à certains jeunes italien de se distinguer et suffisamment convaincre Di Biagio de les retenir pour les matchs amicaux contre l’Argentine et l’Angleterre ? La réponse nous sera donnée samedi 17 mars…

Hugo Calamini

Rédacteur



Commentaires




Lire aussi

Calciomio est le premier site d'information sur le calcio et le foot italien.