C’est la reprise pour la Sampdoria !

Par Ben Soffietti publié le 17 Août 2021
Crédits

Après une saison bien calme et un maintien acquis très tôt, la Sampdoria a terminé à la neuvième place du championnat. Tout est bien qui finit bien pour Claudio Ranieri, le doyen des entraîneurs de Serie A, qui a laissé sa place à Roberto D’Aversa. Désormais, la Sampdoria s’apprête à entamer la 65ème saison de Serie A de son histoire, avec la réception dimanche soir, en clôture de la première journée, d’un Milan AC ambitieux et actif sur le marché des transferts. Un état bien différent des Blucerchiati qui n’ont à ce jour enregistré qu’une seule et unique recrue. Mais pas d’inquiétude, ils pourront toujours compter sur Fabio Quagliarella, qui a prolongé en juin dernier, pour mettre quelques buts décisifs !

Les nouveautés

Roberto D’Aversa (entraîneur) : après avoir conduit Parma de la troisième division à l’élite, D’Aversa est revenu chez les Ducali à l’hiver dernier pour jouer les pompiers de service. Sauf qu’il n’a pas eu la même réussite que lors de son premier passage et Parma s’est retrouvé relégué. Libre après cette aventure, il s’est engagé chez les Blucerchiati pour deux saisons, qui espèrent que la philosophie de jeu du mister de 46 ans sera plus attractive que le pragmatisme de Ranieri.

Manuel De Luca (Chievo) : prometteur attaquant de 23 ans, libre après la mise en faillite du Chievo, De Luca est pour l’instant la seule recrue du club ligure. Sauf que, aussitôt engagé, aussitôt prêté et direction Perugia, en Serie B, pour lui. Les tifosi devront donc attendre la saison prochaine pour le voir défendre leurs couleurs.

Le faible nombre de recrue est compensé par plusieurs retours de prêts : Julian Chabot (défenseur, Spezia Calcio), Gianluca Caprari (attaquant, Benevento) et Fabio Depaoli (milieu ou défenseur, Benevento).

Les départs :

Claudio Ranieri (entraîneur, libre) : arrivé en octobre 2019 à Gènes, Ranieri aura fait un travail plutôt efficace, privilégiant le résultat au beau jeu, c’est-à-dire à contre courant de la nouvelle vague portée par Gasperini et De Zerbi. En attendant, avec une neuvième place à l’issue de la précédente saison, il a assuré tranquillement le maintien de la Sampdoria.

Federico Bonazzoli (Salernitana) : déjà prêté la saison dernière au Torino, où il a peu brillé, l’attaquant part en Campanie, essayer de gagner du temps de jeu avec le promu de la Salernitana. Deux buts pour son premier match officiel avec I Granata : ça démarre fort.

Gaston Ramirez (libre) : après 121 matchs avec la tunique de la Samp, l’Uruguayen quitte le club libre après une quatrième saison, la plus décevante, avec aucun but inscrit.

Keita Baldé (Monaco, fin de prêt) : auteur d’une saison plutôt prolifique – 25 matchs, 7 buts – le Sénégalais rentre sur le Rocher, où il ne devrait pas s’éterniser.

L’équipe type probable

Hier soir, en Coppa Italia, D’Aversa a aligné lors de la victoire face à Alexandria (3-2), un onze comme celui ci-dessous, qui ressemble sensiblement à la disposition utilisée par Ranieri l’an dernier :

Sampdoria (4-4-2) : Audero; Bereszynski, Murillo, Chabot, Augello; Candreva, Thorsby, Ekdal, Jantko; Quagliarella, Gabbiadini



Ben Soffietti

Rédacteur



Derniers articles

Le récap quotidien des actus par email

Calciomio est le seul média français qui traite à 100% l'actualité du foot italien. Renseignez votre email pour recevoir chaque matin un email regroupant les meilleures brèves du Calcio.