Qui es-tu, Pierre Kalulu ?

Par Killian Picaud publié le 17 Août 2020
pierre kalulu milan ac

Si l’Olympique Lyonnais est en train de festoyer sa qualification pour les demi-finales de Champions League, cela se fait sans Pierre Kalulu, qui a quitté les Gones en juin dernier. Le jeune latéral (20 ans) n’a pas souhaité signer son premier contrat professionnel avec les Lyonnais, mais en faveur du Milan AC. Il s’agit de la première recrue estivale des Rossoneri. Véritable promesse en défense, il reste encore peu connu des tifosi milanais et des fans du Calcio en général. Petite présentation.

Un latéral complet et mature

Né à Lyon en 2000, Pierre Kalulu démarre le football à 4 ans. Il intègre le centre de formation de l’Olympique Lyonnais lors de ses 10 ans. Dans sa famille, le football est sacré. Toute la fratrie s’est en effet mise au ballon rond. Ses deux grands frères Aldo et Gédéon ont également intégré le centre de formation de l’OL, et poursuivent toujours leur carrière dans le football professionnel.

Toutefois, Pierre est celui qui est promis à l’avenir le plus radieux. Après leur formation, Aldo a joué quelques temps en professionnel à l’OL avant de rejoindre le FC Bâle. Gédéon n’a pas eu l’occasion de jouer en pro à Lyon et porte désormais les couleurs de l’AC Ajaccio. Pierre, quant à lui, s’est déjà distingué en étant le capitaine de l’équipe réserve de l’OL, et a montré une certaine aisance à son poste d’arrière droit pour son âge.

Ses qualités défensives sont certaines, de par son sens de l’anticipation et son physique plutôt imposant. Balle au pied, il se distingue par une tenue de balle impeccable et une bonne qualité de passe. Il dispose de très bonnes bases au niveau technique pour un latéral.

Un fin conflictuelle avec l’OL

Pierre Kalulu était donc voué à être le futur de la défense lyonnaise. De manière générale, il représentait l’un des meilleurs espoirs entre Rhône et Saône. Mais la route lui était barrée par les choix des différents coachs qui ont toujours préféré aligner des joueurs à son poste plus expérimentés.

De plus, une divergence sur son cas avait fait débat entre l’entraîneur lyonnais Rudi Garcia et son directeur sportif Juninho. Le premier souhaitait faire de Pierre un défenseur central (sa polyvalence pouvait le permettre) alors que le second maintenait qu’il fallait le faire jouer arrière droit. De même pour le joueur qui avait une large préférence pour son couloir droit.

Ces différentes contraintes ont semé des doutes chez le joueur quant à son avenir dans son club formateur. Les négociations ont été très rudes pour la signature de son contrat professionnel. Dès l’arrivée des intérêts du Milan AC et du Bayern Munich pour signer le joueur, Pierre Kalulu a fait le choix de quitter Lyon. Une déception pour le club, marquée par les regrets de Jean-Michel Aulas quant au départ de sa jeune pousse.

Quid de sa première année au Milan AC ?

Pierre Kalulu est pour le moins prometteur. Le Milan a flairé le bon coup en allant signer ce joueur. Toutefois, il est encore très jeune et n’a aucune expérience au niveau professionnel. Le niveau le plus haut dans lequel il a joué est la D4 française, avec l’équipe réserve de l’OL.

Il est venu pour préparer l’avenir. Le plan du club est de le faire jouer par intermittence et lui faire acquérir de l’expérience petit à petit, derrière un latéral plus expérimenté. Si Conti et Calabria pourraient quitter le club cet été, d’autres latéraux droits sont actuellement pistés par les Rossoneri. On parle entre autres de Denzel Dumfries du PSV. Il était aussi question de Serge Aurier, mais la rumeur s’est calmée depuis quelques jours.

Pierre Kalulu est donc une bonne pioche obtenue par le Milan AC. Ses qualités sont certaines et la motivation du joueur est là. Cependant, il ne faudra donc pas attendre beaucoup de lui sur le court terme.

Killian Picaud



Lire aussi