Quelles options pour Sebastiano Esposito ?

Par Fabio Pendolino publié le 27 Juin 2020

Les discussions entre l’Inter et Sebastiano Esposito, gioiellino né en 2002 (il aura 18 ans en juillet), à propos d’un renouvellement de contrat tardent et semblent s’enliser. Alors que très peu de joueurs de la primavera nerazzurra sont parvenus à s’imposer en équipe première ces dernières années, quelles sont les différentes possibilités dans ce dossier ?

Dès le début du mois de juin, l’Inter se montre active sur le mercato et plusieurs rumeurs parlent de réunions entre le club, le jeune attaquant et son agent, Carpeggiani, au sujet de son contrat qui se termine (actuellement) en 2022. Plusieurs rendez-vous se succèderont, sans que les acteurs ne se mettent toutefois d’accord. Le problème concernerait la différence de salaire entre demande et offre, des rapports évoquent une offre du club 450k € alors que le joueur espérerait une offre avoisinant le million d’euros annuel. De là, d’autres rumeurs surgissent en évoquant un changement d’agent : il semblerait effectivement qu’Esposito soit bientôt représenté par Federico Pastorello (P&P Sport Management), agent de Lukaku et Candreva, notamment. Cela pourrait avoir deux conséquences différentes ; le joueur choisit un agent proche de l’Inter, qui entretient une bonne relation avec le club et qui serait à même de rapprocher l’offre de sa demande. La deuxième option pourrait être de chercher et d’obtenir d’autres opportunités ?

Suivre le chemin « classique » de la primavera interista

Le jeune attaquant serait en effet suivi par une bonne moitié des clubs de Serie A, avec notamment l’Atalanta qui serait, à ce jour, l’option la plus concrète. Le fait que Gasperini soit doué avec les joueurs à potentiel est connu et la Dea laisse régulièrement la place à de nouveaux jeunes. L’Inter pourrait alors envisager d’utiliser cette vente pour d’autres tractations, que ce soit avec l’Atalanta ou un autre club : Brescia serait apparemment également intéressé, avec Tonali qui est toujours donné partant, dans le chemin inverse. Comme Zaniolo, par exemple, si le joueur n’est pas utilisé à l’Inter, les Nerazzurri sauront le valoriser d’une autre manière.

Enfin, malgré les seuls 11 matchs joués cette saison toutes compétitions confondues (281 minutes), Esposito reste un joueur fortement apprécié par l’entraîneur Conte. Il reste, dans des circonstances particulières vu le manque d’options en attaque, certes, le plus jeune titulaire en Serie A de l’Inter dans le 21ème siècle (17 ans et 172 jours). Pour cette raison, un renouvellement de contrat assorti d’un prêt en Serie A où il pourra se faire les armes, reste une option plus que plausible. Il semble, après tout, plus intégré à l’équipe première que ne l’étaient Zaniolo, Pinamonti ou Manaj, entre autres.

Fabio Pendolino

Rédacteur



Lire aussi