Quelle place reste-t-il pour Kevin Bonifazi dans le projet du Torino ?

Par Valentin Feuillette publié le 08 Août 2019
bonifazi

A 23 ans, Kevin Bonifazi attend encore patiemment la saison de l’explosion. Arrivé au Torino en 2015 en provenance du Robur Siena (anciennement A.C. Siena), il n’a joué que deux matchs officiels sous le maillot du Torino et ne cesse d’enchaîner les prêts en Italie. Si le potentiel du joueur reste indéniable, on peut se demander si son avenir est encore à Turin.

Embouteillage dans la défense centrale

Avec la cinquième meilleure défense du pays, le Torino base leur jeu sur un bloc du milieu solide mais surtout un trio défensif régulier et compact. Malheureusement, Kevin Bonifazi aura du mal à tirer partie de cette philosophie de jeu prônée par Walter Mazzarri de part la hiérarchie du secteur défensif déjà bien complète : Nicolas Nkoulou, Armando Izzo, Koffi Djidji et Lyanco se trouvent tous devant Bonifazi dans la rotation et lors des matchs de préparation, le jeune défenseur brésilien Bremer a également eu des minutes contrairement à l’italien de 23 ans. Il est donc difficile d’imaginer Kevin Bonifazi exploser au Torino quand on observe précisément les défenseurs centraux, surtout que le gros projet des Granata en défense semble être le développement de Lyanco – auteur d’une bonne campagne avec les espoirs du Brésil. Mais si les Granata jouent les groupes de l’Europa League, il y aura plus de matchs donc plus de joueurs ménagés pour ainsi laisser quelques minutes en championnat pour des joueurs comme Bonifazi, du moins hypothétiquement.

Un énième prêt loin du Torino ?

Prêté à Benevento en 2015, à Casertana en 2016 puis à la SPAL de 2017 à 2019, Kevin Bonifazi est pour le moment abonné aux prêts loin du Piémont. A l’origine, cela semble une idée logique de vouloir envoyer ses jeunes joueurs dans des équipes moindres afin qu’ils puissent se développer avec beaucoup de minutes jouées. Cependant, à bientôt 24 ans, on peut judicieusement se demander si Bonifazi rentre encore dans les projets grenats. Aux dernières rumeurs, plusieurs équipes de Serie A se renseignent auprès de Massimo Bava et Emiliano Moretti au sujet du jeune défenseur : la SPAL souhaiterait un quatrième prêt consécutif alors que la Lazio, l’Atalanta et la Fiorentina voudraient l’acheter avant la fin du mercato italien. Néanmoins, le club de Turin n’a jamais réellement communiqué son envie de vendre son joueur, peut-être pour préparer l’après Nkoulou ou pour anticiper la perte de Izzo qui attirent les convoitises d’autres écuries européennes comme Arsenal, l’AS Roma ou encore Everton.

La Nazionale comme objectif utopique ?

Evidemment, cela paraît peu probable de voir Kevin Bonifazi entrer dans les plans de Roberto Mancini mais ce dernier a été habitué à tester plusieurs jeunes joueurs lors des dernières listes et s’il trouve une situation dans laquelle il parvient à exploser en étant un cadre titulaire dans cette équipe, Bonifazi pourrait bien rêver à quelques sélections, du moins être appelé. Cependant, ce n’est pas en restant au Torino qu’il maximiserait ses chances avec la féroce concurrence. S’il rentrait dans les plans de Luigi Di Biagio (ancien sélectionneur des Azzurrini), il est désormais trop vieux pour la sélection U21 désormais dirigée par Paolo Nicolato.

Valentin Feuillette



Lire aussi