Quel rôle pour Spinazzola dans la nouvelle Juventus ?

Par Paul Vinay publié le 22 Juin 2019

Avec l’arrivée de Maurizio Sarri à la tête de la Juventus une nouvelle ère débute chez le champion d’Italie. Un nouvel entraîneur avec un style de jeu particulier et sans doute des départs à venir au sein de l’effectif. Après une première saison où il a fait bonne impression Leonardo Spinazzola pourrait voir son rôle évoluer dans le bon sens.

Un match référence en Champions League

Après une première saison perturbée par une blessure aux ligaments croisés Leonardo Spinazzola va enfin pouvoir participer à la préparation estivale avec la Juventus. Arrivé sur la pointe des pieds à Turin il y a un an l’Italien aura attendu le mois de janvier pour disputer son premier match avec les Bianconeri lors d’un match de Coppa face à Bologna. Bologna que le latéral offensif, formé ailier, aurait pu rejoindre lors du mercato hivernal afin de retrouver du temps de jeu après sa longue blessure mais ce dernier a finalement refusé de quitter la Vieille Dame en cours de saison. Un choix payant quelques semaines plus tard avec un match qui a permis à l’ancien joueur de l’Atalanta de se révéler aux yeux de l’Europe lors de son premier match de Champions League face à l’Atlético Madrid. Après la défaite lors du match aller les hommes de Massimiliano Allegri n’ont plus le choix, ils doivent sortir une prestation parfaite aussi bien offensivement que défensivement. Aligné à la place d’Alex Sandro le natif de Foligno va réaliser une prestation XXL durant 67 minutes avec 71 ballons touchés et une présence non stop dans le camp des Espagnols. Au total le numéro 37 aura joué 12 matchs avec le champion d’Italie alternant le bon et le moins bon comme l’a déclaré le joueur il y a quelques semaines. « Un match fou contre l’Atletico après une grave blessure et quelques difficultés. Ce fut une saison difficile et belle. »

Une polyvalence qui va servir

Recruté pour jouer sur le côté gauche de la défense l’Italien a une particularité rare dans ce football professionnel, il joue principalement latéral gauche en étant … droitier ! C’est donc assez logiquement que le principal concerné peut également jouer sur le côté droit de la défense de la Vieille Dame. Avec la signature de Maurizio Sarri il y a quelques jours la principale question des suiveurs du club concerne le mercato à venir et les départs du club. En ce qui concerne la défense un seul départ est pour le moment envisagé et ce départ était, selon Sky Sport, soit Joao Cancelo soit Leonardo Spinazzola, et l’actualité des derniers jours semblent indiquer que le départ en question sera celui du Portugais. Possible doublure d’Alex Sandro à gauche l’international italien a un vrai coup à jouer sur le côté droit avec le possible départ de son coéquipier, une place de titulaire se libère donc et la concurrence pour le poste vacant est composée de Mattia De Sciglio (qui peut également jouer à gauche) et de Juan Cuadrado (s’il ne quitte pas le club cet été). Il n’est donc pas illogique de penser que Spinazzola a un vrai coup à jouer dans le 4-3-3 de Sarri avec ses qualités offensives.

Du mal à s’installer en sélection

Membre de la Nazionale depuis mars 2017 et une victoire face aux Pays-Bas le latéral offensif ne parvient pourtant pas à s’installer définitivement dans le groupe de 23 joueurs, la faute aux blessures. Absent lors de la triste confrontation face à la Suède pour cause de problèmes musculaires Spinazzola va ensuite manquer toute l’année 2018 de l’ère Mancini suite à sa blessure aux ligaments croisés. De retour dans le groupe en mars dernier pour le début des qualifications pour le prochain Euro le joueur de la Juventus va disputer 1 minute face à la Finlande puis 90 minutes face au Liechtenstein. En concurrence avec Cristiano Biraghi l’ancien joueur de l’Atalanta était une nouvelle fois appelé pour le dernier rassemblement de la saison pour affronter la Grèce et la Bosnie, mais malheureusement il va une nouvelle fois devoir déclarer forfait souffrant d’un nouveau problème musculaire. Une absence qui aurait pu être préjudiciable quand à son futur en sélection, mais le principal concerné profite du fait qu’aucun joueur ne parvient à s’installer à ce poste de latéral gauche depuis la prise de fonction de Roberto Mancini. Biraghi, Emerson, Criscito ou encore De Sciglio, aucun ne semble vraiment tenir la corde avec la Nazionale et ces derniers pourraient le regretter le jour à Leonardo Spinazzola réussira à mettre de côté ces fameuses blessures musculaires afin de réitérer une saison pleine comme ce fut le cas avec l’Atalanta il y a 2 saisons.

Paul Vinay

Rédacteur



Lire aussi