Pressenti pour le poste de sélectionneur d’Italie, Naples pourrait empêcher Luciano Spalletti

Par Antoine Rabito publié le 14 Août 2023
Crédits Photo by Icon sport

Roberto Mancini n’est plus le sélectionneur de l’Italie. Luciano Spalletti fait entre autres partie des profils ciblés pour le remplacer. Mais à son départ de Naples, ce dernier a signé une clause, l’interdisant de s’engager avec n’importe quel équipe avant une année. Ce qui serait passible au payement d’une somme.

« La clause lie Naples et Spalletti, personne d’autre. Il n’est donc pas interdit qu’un club ou une fédération, intéressés par l’embauche de l’entraîneur, puissent se subroger à l’entraîneur, en payant le montant. Spalletti est maître de son destin. S’il rejoint un club plutôt qu’une fédération, cette somme est due. La clause était destinée à dédommager Naples si Spalletti ne tenait pas sa promesse de rester un an, dans la perspective d’un club rival. Personne, conclut-il, n’a pensé à une fédération. Et la FIGC n’a jamais payé un club pour un entraîneur. C’est l’obstacle politique à franchir », a déclaré Mattia Grassini, avocat de Naples.




🔥 Les sujets chauds du jour :

« Celui qui joue contre l’Italie a peur », Fabio Cannavaro

« L’Italie sait comment gagner », Bryan Cristante

Di Lorenzo révèle le joueur italien qui l’a le plus surpris avant l’Euro

« L’equipe nationale d’Italie est sous-estimée », Gianluigi Buffon s’indigne avant l’Euro 2024

« Nous allons imposer notre façon de jouer », Jorginho

Antoine Rabito

Antoine Rabito

Toujours à l'affut des dernières infos du calcio.



Derniers articles