Premier League vs Serie A

Par Maxime Varicchio publié le 30 Mar 2020

La Serie A et la Premier League font toutes deux partie de l’élite des championnats européens depuis plusieurs années. Mais il y a tout de même un écart important entre ces deux ligues, autant au niveau revenu qu’en termes de popularité. Le championnat anglais a acquis une réputation exceptionnelle, et est même parfois considéré comme l’un des meilleurs ou le meilleur du monde, bien que cela ne soit pas techniquement le cas. Regardons de plus près les réelles différences qui existent entre la Serie A et la Premier League, les raisons pour lesquelles cette dernière jouit d’une telle réputation et ce que la Serie A pourrait faire pour se hisser en haut du classement dans les années à venir.

 

 

Unsplash

 

Deux différences majeures

Actuellement, l’équipe dominante dans la Serie A est Juventus, tandis que pour la Premier League, c’est Liverpool. Mais selon les fans, la finale est plus imprévisible en Premier League, tandis qu’en Serie A, il y a une différence plus accrue entre les quelques clubs dominants et les autres dès le départ. Il y a également une différence de style assez importante dans le jeu des footballeurs sur le terrain entre les deux championnats. En Serie A, la précision et la technique des joueurs est dûment observée, rendant le rythme du match plus lent qu’en Premier League, où le public aime la rapidité et s’intéresse moins aux démonstrations d’adresse des joueurs. Cette différence de style pourrait aussi expliquer la popularité de la Premier League car, vu qu’elle est moins focalisée sur la technique, elle est peut-être plus facile à suivre pour un public plus neutre. Mais cela semble être en passe de changer car la Serie A voit de nouveaux joueurs s’ajouter à ses équipes phares et la ligue s’ouvre petit à petit à un style de jeu différent.

 

Les joueurs clés

La Premier League l’a bien compris, pour se hisser en haut du classement et y rester, il faut jouer avec sa popularité. D’ailleurs, la ligue a réussi son coup puisqu’elle a obtenu des droits TV à l’international de 2019 à 2022, notamment grâce à sa réputation. La Serie A n’est pas aussi populaire et n’a pas les mêmes droits TV, mais certaines décisions récentes montrent que la ligue italienne est en pleine ascension. Pour commencer, l’achat de Cristiano Ronaldo par Juventus est un choix intelligent car il est non seulement le joueur le plus célèbre du monde, mais a aussi été entraîné par Alex Ferguson lorsqu’il a joué pour Manchester United de 2003 à 2009, où il a développé son style de jeu. La rumeur dit aussi que Pogba pourrait retourner chez Juventus, après avoir quitté ce dernier pour Manchester United. Si cela se produit, ce serait une excellente nouvelle pour la Serie A car le Français attirerait un plus grand public de par sa popularité parmi les fans du monde entier, ainsi que par son style de jeu influencé par l’équipe anglaise. 

 

 

Pexels

 

Choisir les bons partenaires

Néanmoins la popularité de la Premier League ne tient pas qu’à ses joueurs, mais aussi à ses partenariats fructueux et diversifiés. La Serie A peut donc en prendre de la graine, notamment en tentant d’attirer de grandes marques venant de différentes industries. Un secteur en pleine expansion qui collabore souvent avec les équipes de football est celui de l’iGaming. Par exemple, le casino en ligne BetFirst possède une machine à sous sur le thème du football et un partenariat avec la Juve (ou autre) pourrait rendre ce jeu encore plus réaliste si les joueurs de l’équipe y étaient illustrés. D’ailleurs le fameux club italien a récemment signé un contrat avec PES, le jeu vidéo de football par excellence, démontrant leur intérêt pour ce secteur d’activité. Il semblerait donc que la ligue italienne ait révisé son plan et compte bien faire concurrence à la Premier League.

 

Bien qu’actuellement la Premier League ait le dessus sur la Serie A en termes de chiffre d’affaires, de popularité et d’audience, qui sait combien de temps cela durera car la ligue italienne semble bien partie pour se hisser en haut du classement d’ici à 2025. Affaire à suivre !

 

Maxime Varicchio



Lire aussi