Pourquoi Sami Khedira peut-il encore être utile à la Juventus ?

Par Boris Abbate publié le 28 Nov 2020
khedira-juventus

Mis au placard et envoyé en tribunes à quasiment chaque match de la Juventus, Sami Khedira reste pourtant bel et bien un joueur de l’effectif bianconero. Mieux encore, l’ancien joueur du Real Madrid est définitivement remis de ses blessures et s’entraine constamment et régulièrement avec le groupe turinois depuis la reprise cet été. Problème toutefois, en ayant refusé de quitter le club champion d’Italie à l’intersaison, le joueur allemand ne portera probablement plus le maillot bianconero jusqu’à son départ. Une petite hérésie, car Khedira peut encore beaucoup apporter à la Juventus. Preuve en est avec ces quatre exemples.

Parce qu’il peut encore rapporter de l’argent au club

En fin de contrat en juin prochain, Sami Khedira ne renouvellera surement pas son bail avec le club turinois. Le milieu de terrain pourra donc signer librement dans n’importe quel club dès le mois de janvier prochain. Pourtant, le joueur attire déjà plusieurs équipes pour un transfert dès ce mercato hivernal. En le faisant jouer ne serait-ce que quelques minutes jusqu’à la date fatidique, la Juventus pourrait ainsi espérer recevoir un joli petit chèque en guise de vente. Car c’est un fait bien réel, en squattant les tribunes depuis le mois d’aout, la valeur du garçon ne fait que descendre et n’arrange en rien les finances du club…

Parce qu’il est le seul milieu de terrain avec de l’expérience

Quel est le point commun entre Bentancur, Rabiot, Arthur et McKennie ? Tous sont les seuls milieux de terrain de l’équipe et tous ont à peine 25 ans ou moins. Un âge qui confirme un manque d’expérience criant dans ce secteur de jeu, où certains joueurs comme Arthur ou McKennie se cherchent encore. L’aide d’un Khedira à ce poste là pourrait être ainsi très précieuse pour Andrea Pirlo et sa Juventus, qui pourraient compter sur un joueur avec un maximum d’expérience et avec une armoire à trophée bien remplie.

Parce qu’il reste un joueur de haut niveau

D’autant plus que le bonhomme reste un joueur de très haut niveau, et que ses anciennes mauvaises performances ont surtout été liées à un physique beaucoup trop capricieux. Car c’est également un fait inéluctable, un Khedira débarrassé de ses blessures en tout genre est un joueur très complet au milieu de terrain. Irréprochable tactiquement et jamais avare en effort, l’Allemand a en effet fait le bonheur de tous ses différents entraineurs quand il n’était pas à l’infirmerie. Et quand on sait que le Tottenham de Mourihno est sur le coup pour récupérer le joueur dès janvier prochain, on se dit bien que Khedira n’est pas vraiment tout à fait fini pour le football de haut niveau.

Parce qu’il est un des rares milieux turinois à savoir marquer des buts

Enfin, Sami Khedira reste à ce jour le profil type du milieu qu’il manque à la Juventus. Ce milieu capable de se projeter vers l’avant, qui apporte de la verticalité et surtout, qui marque des buts, là où des Bentancur ou des Rabiot restent encore bien trop timides. L’Allemand en est d’ailleurs à 22 buts inscrits depuis son arrivée à la Juventus, et nul doute qu’il serait là encore d’une précieuse aide pour amener cette verticalité et cette présence dans la surface qui manque tant au système d’Andrea Pirlo. A 33 ans, le garçon est en tout cas totalement remis de ces pépins physiques, et le coach italien pourrait bien être tenté par les services du joueur jusqu’en janvier. L’occasion est en tout cas à saisir.

Boris Abbate

Rédacteur



Lire aussi