Pioli, le choix de la raison pour l’Inter

Par Nadhem Korbi publié le 10 Nov 2016

Pioli

A chaque changement d’entraîneur à l’Inter, tout le monde espère que c’est la bonne. La bonne dans le sens ou l’on s’attend à voir le club lombard revenir vers les sommets. L’arrivée de Pioli ne déroge pas à la règle. Plus de temps à perdre en choisissant un technicien qui ne connait pas l’esprit italien. Les dirigeants interistes ont opté, après un conflit interne, pour la stabilité. En effet, Pioli était choisi parmi une liste qui contient les noms de Hiddink, Marcelino et Blanc entre autres. Le groupe Suning, propriétaire du club, n’était pas vraiment pour sa venue au départ mais la direction italienne a pris les choses en main pour éviter un nouveau fiasco. En convaincant les propriétaires que l’Italien était le choix le plus judicieux, ceux ci ont fait un pari. Risqué.

Un grand connaisseur de la Serie A mais…

Cela fait plus de 13 ans que Pioli travaille avec les équipes italiennes. Une très grande expérience qui lui a permis de se faire un nom dans la botte. C’est surtout sa dernière experience à la Lazio qui a élevé sa côte de popularité. Il a, effectivement, dirigé les joueurs de la capitale en 2014-2015 vers une très belle 3ème place en championnat avec à la clé la 2ème meilleure ligne d’attaque du Calcio (derrière la Juventus). Toutefois, ceci est-il suffisant pour avoir l’honneur de s’asseoir sur le banc de l’Inter ? Pas vraiment. On peut même aller encore plus loin. Qu’a-t-il de différent, qu’a t-il en plus par rapport à des Gasperini, Stramaccioni, Ranieri ou même Mazzarri ? Sachant qu’ils ont tous échoué à l’Inter. Espèrons que Pioli n’aura pas le même sort que ces derniers. Sinon les Nerazzurri risquent de continuer encore leur traversée de désert et d’être la risée de l’Italie. Cette fois, plus le droit à l’erreur.

Sur le terrain, ça donne quoi ?

Sur le plan tactique, le nouveau technicien ne va pas changer grand chose. Connu pour être un grand fan du 4-3-3, Pioli va surement continuer à faire évoluer l’Inter avec le même schéma tactique adopté par De Boer mais avec sa philosophie de jeu. il est également envisagé un 4-4-2 avec Jovetic positionné derrière Icardi. Outre les considérations tactiques, c’est surtout du côté des noms que beaucoup de choses risquent de se passer. Les cartes sont redistribuées pour le cas de Jovetic par exemple. Pioli adore ce genre de joueur (vous pouvez le demander à Felipe Anderson) et il est probable que le Monténégrin devienne une pièce maîtresse de son dispositif. Kondogbia aussi ! Gabigol aura également sa chance, gageons le tandis que le challenge va être de trouver une place à chacun rapidement tant l’Inter est en difficultés en championnat. En d’autre termes, tous les joueurs qui ont eu des problèmes avec De Boer auront une nouvelle chance. Ce choc psychologique ne peut que faire du bien à l’Inter. Pour le verdict, attendons encore !

Nadhem Korbi

Rédacteur



Lire aussi