Pogba, le prodige s’habille en leader

Par Matteo Pogliani publié le 07 Août 2015
Crédits

pogba

Un nouveau statut à assumer

Voilà un message fort que la direction turinoise envoie au jeune Français. S’il avait déjà fait un appel du pied après le match amical contre le Lechia Gdansk en précisant qu’il pouvait « être 10 et marquer les buts qu’inscrivait Vidal », Pogba a expressément demandé à porter ce numéro sur le terrain. Du haut de ses 22 ans, il va donc récupérer l’héritage de joueurs ayant marqué l’histoire de la Juve comme Capello, Platini, Baggio, Del Piero, et le dernier en date Tevez. Si le jeune Français se dit honoré de porter ce maillot, il n’est pas sans savoir qu’il va devoir assumer davantage de responsabilités. Titulaire indiscutable dans l’entrejeu juventino, Paul devra désormais passer un cap et devenir un leader de tout le groupe, sur le terrain mais aussi en dehors. S’il a déjà habitué les supporters à des éclairs de génie, ces derniers attendent de lui qu’il honore ce maillot en étant davantage régulier, incisif et décisif. Ce qu’on attend d’un 10. Mais Allegri ne voit pas pour autant Pogboom en position de trequartista dans son schéma tactique. A la veille de la Supercoupe, l’entraineur toscan a de nouveau réitéré sa volonté de le voir évoluer en mezz’ala, soit un peu plus bas sur le terrain pour aussi prêter main forte à la défense. A lui donc de trouver le juste milieu dans son positionnement pour assumer son nouveau rôle.

Un message fort des dirigeants turinois

Toujours en quête d’un meneur de métier, et aux prises avec un effectif amoindri par les blessures, les dirigeants turinois ont attribué le symbolique numéro 10 au joueur de l’effectif le plus convoité sur le marché des transferts. Timing parfait ! Un ultime message fort au prodige français pour le convaincre du projet bianconero et lui montrer la place qu’il doit désormais avoir : celle de leader indiscutable. Étonnant pour une écurie comme la Juve que d’attribuer une telle symbolique et de telles responsabilités à un joueur qui pourrait faire ses valises en fin de saison prochaine. Et pourtant, quand on connait la justesse des agissements turinois, on peut être optimiste. On est bien conscient en interne qu’une telle attribution touche particulièrement Pogba et pourrait influer sur sa volonté de poursuivre l’aventure les saisons à venir. Lui qui a visité le Museum sait bien la signification de cet héritage, et l’affront que constituerait son départ l’an prochain aux yeux des tifosi. La Vieille Dame joue gros aussi : un divorce avec le jeune français pourrait mettre à mal l’histoire et la symbolique de ce numéro 10. Mais on n’y est pas encore. Pour le moment, c’est bien le chouchou des supporters qui va porter, dès samedi en Supercoupe d’Italie, le plus beau costume de la Vieille Dame, la numero dieci.




🔥 Les sujets chauds du jour :

Luciano Spalletti révèle la hiérarchie pour les tireurs de pénalty avec l’Italie

« J’ai hâte d’affronter l’Italie », Alvaro Morata

« Nous devons être au même niveau que l’Espagne », Giacomo Raspadori

« Scamacca peut être l’avant-centre dont l’Italie a besoin », Cesare Prandelli

Frattesi nomme deux légendes italiennes comme étant des modèles

Avatar

Matteo Pogliani

Rédacteur



Derniers articles