Playoffs Serie C : Pise vainqueur du combat contre Triestina

Par Aurélien Bayard publié le 09 Juin 2019

L’avant dernier match des play-offs de Serie C se déroulait à partir de 18h30 au Stade Nereo Rocco. Après un nul 2-2 à Pisa, Triestina devait aller chercher sa qualification dans son antre.

Le match a beaucoup souffert de l’enjeu, à savoir une place en Serie B. Cela joue des coudes et forcément le jeu en pâti. Du côté biancorossi, Rocco Costantino, Pablo Granoche et Mirko Petrella essaient de peser sur la défense pisani mais elle ne cède pas. La première occasion arrive enfin à la 19ème minute. Une longue transversale arrive dans les pieds de Marconi mais ce dernier pousse trop loin sa balle. Offredi se saisit donc du ballon sans se forcer. La réponse ne se fait pas tarder puisque le defenseur pisani Andrea Meroni retire in-extremis le ballon des pieds de Petrella qui pouvait armer une frappe dangereuse. Les nerazzurri, qui joue en jaune en cette fin d’après-midi, ouvre le score par l’intermédiaire de Masucci. Sur un centre de Di Squinzio, Marconi prolonge la balle que Masucci propulse au fond des filet. Les coups pleuvent encore et un choc sur Malomo oblige ce dernier à sortir sur civière. Il faut attendre la fin de la première période pour voir Pablo Granoche reprendre de manière peu académique un centre mais cela passe au ras du poteau des buts de Gori. Quelques secondes plus tard, l’arbitre siffle la mi-temps.

Triestina revient pied au plancher. Une minute ne s’est pas encore écoulée que Maracchi reprend un centre de la tête. Malheureusement sa tentative passe complètement au-dessus. Pisa cherche à mettre un deuxième but pour se mettre à l’abris. Gucher fait alors un numéro de soliste mais sa frappe est repoussée en corner. Les triestini vont voir leurs efforts récompensés à la 55ème minute. Sur un centre anodin, un défenseur pisani stoppe irrégulièrement Maracchi et l’arbitre siffle penalty. Granoche transforme sans trembler. Les esprits s’échauffent, le spectacle devient de moins en moins intéressant. Il reste dix minutes de jeu quand Lambrughi tacle irrégulièrement Marconi en position de dernier défenseur. Le stoppeur est expulsé sans ménagement et heureusement pour Triestina, le coup-franc ne donne rien derrière. En supériorité numérique, Pisa en profite pour se procurer des occasions. Buschiazzo centre au second poteau pour Marconi, mais sa tête lobé finit sur la transversale. Malgré leur infériorité , la dernière occasion est pour les biancorossi et Procaccio, mais ce dernier préfère plonger pour obtenir un penalty que dribbler un défenseur déjà à terre.

Chanceux, nous avons le droit à trente minutes de rab, toujours sous les mêmes hospices. Dès le retour des vestiaire Pisa trouve enfin la solution. Marin centre sur la tête d’un de ses coéquipiers qui oblige Offredi à se détendre, Marconi suit l’action et peut enfin donner l’avantage à son équipe. C’est la seule action intéressante de cette première mi-temps de la prolongation. L’autre fait de jeu est un contact entre Maracchi et Buschiazzo. Le défenseur nerazzurro est ko et finit remplacé. Les toscans commencent de plus en plus à reculer et Gori évite une égalisation grâce à un arrêt réflexe devant Costantino. La tension est à son paroxysme et à force de contester, l’entraîneur Massimo Pavanel est expulsé. Sans son coach, les triestini sont quand même dangereux. Mensah remet à Maracchi dans la surface mais son tir passe au-dessus des cages gardées par Gori. Mais cette débauche d’énergie leur sera fatale. Long ballon vers Marconi qui décale vers Gucher. A 2 contre 1 avec Verna, il tue le suspense en fusillant Offredi. Voilà donc Pisa en Serie B !

Unione Sportiva Triestina Calcio 1918 1-3 AC Pisa 1909 :  Pablo Granoche (p) 58′ pour Triestina,  Gaetano Masucci 27′, Michele Marconi 92′ et Robert Gucher 116′ pour Pisa

Aurélien Bayard



Lire aussi