Palermo reprend le risque exotique

Par Antoine Martin publié le 21 Août 2016
Crédits

Palermo
Pastore, Cavani, Abel Hernandez, Dybala, Ilicic, autant de noms qui ont connu le début de leur carrière européenne à Palerme. En s’épanouissant sous le maillot rosanero, Palermo est apparu après coup comme une véritable mine de talents bruts. L’année dernière néanmoins, les paris effectués par la direction ont été de véritables échecs. Des fiascos comme El Kaoutari ou Bryan Cristante, des déceptions comme Andjelkovic ou Jajalo, et des saisons en demi-teinte comme Chochev ou Hiljemaark. Pourtant cette année, les Siciliens semblent vouloir repartir sur les mêmes bases, avec la volonté de révéler au grand public des joueurs ayant besoin de se lancer une fois pour toute dans le grand bain des grands championnats européens et évidemment la volonté de se sauver. Face au modèle italo-italien de Sassuolo (lundi à 20h45), le Palermo apparaîtra comme une équipe de mercenaires, et tout l’enjeu pour Ballardini sera d’unir des joueurs en groupe autour d’un même objectif : le maintien.

Des paris très osés

Cette année les tifosi vont sans aucun doute beaucoup voir jouer le Norvégien Haitam Aleesami, un latéral gauche de 25 ans recruté pour 1,2 million d’euros à l’IFK Göteborg. Le joueur a fait très bonne impression durant les matchs amicaux et a été crédité de la meilleure note par la Gazzetta dello Sport suite au match de Coppa Italia contre Bari. Autre pari, Ilija Nestorovski, attaquant macédonien de 26 ans qui n’a connu jusque là que les championnat tchéques et croates, un bien faible remplacement d’Alberto Gilardino en terme de CV. Autres arrivées, les Hongrois Sàllai (19 ans) et Balogh, arrivé en Janvier et qui devrait acquérir des responsabilités sur le front de l’attaque cette année. Autant de noms méconnus et autant de doutes quant à leurs facultés à devenir des Pastore, Ilicic ou autres Cavani.

Deux cadres pour stabiliser et un créateur espéré

Des recrutements catégorisés comme plus communs et logiques, il y’en a tout de même quelques uns, et particulièrement les arrivées de Slobodan Rajkovic et Alessandro Gazzi, venus de Darmstadt pour le premier et du Torino pour le second. Deux joueurs expérimentés qui devraient trouver leurs places sans trop de soucis dans le 11 de départ de Davide Ballardini. L’entraîneur palermitain espère également l’arrivée du brésilien Bruno Henrique en provenance des Corinthians, qui devrait être officialisé dans les heures à venir. Un regista brésilien de 26 ans qui viendrait étoffer un milieu de terrain déjà bien fourni en quantité. Dans tous les cas, si le mélange semble soigneux en terme d’expériences professionnelles dans l’équipe, Palerme cultive sans aucun doute un multiculturalisme risqué pour créer un bloc-équipe solide et faire face à une saison qui s’annonce compliquée.




🔥 Les sujets chauds du jour :

Cesare Prandelli prodige un sage conseil à Gianluca Scamacca

Federico Chiesa pourrait débuter sur le banc face à la Croatie

Coup dur pour l’Italie, Federico Dimarco forfait face à la Croatie

« Après Italie – Espagne, mes certitudes sur l’équipe nationale ont vacillé », Marco Tardelli

« La Croatie le pire adversaire possible », Capello met en garde l’Italie

Avatar

Antoine Martin

Rédacteur



Derniers articles