Les notes du Napoli face à Leipzig

Par Giuliano Depasquale publié le 23 Fév 2018
Crédits

Reina 6,5 : Il n’a pas eu de sauvetage décisif à effectuer, mais il est toujours resté concentré et a à chaque fois bien anticipé les longs ballons adverses.

Maggio 5,5 : Très peu impliqué offensivement, il a même eu du mal à couvrir son couloir. Il s’est fait battre en vitesse pendant tout le match et, au final, sa seule belle action a été un une-deux avec Callejon qui a apporté un corner.

Albiol 5,5 : Souvent surpris par les longs ballons des Allemands, les sorties attentives de Reina l’ont bien aidé. À part une ou deux transversales pour Insigne, son jeu de passe n’a pas du tout été convaincant.

Tonelli 6 : Quelques ballons perdus auraient pu coûter cher à son équipe, à cause de ses prises de décision souvent trop lentes. Mais il ne faudrait pas non plus lui enlever ce ballon expédié en corner alors qu’il allait en direction de l’adversaire au second poteau.

Mario Rui 5,5 : Une prestation assez banale, avec tantôt de belles passes vers l’avant, tantôt des pertes de balle sous la pression du pressing adverse. Remplacé par Hysaj.

Diawara 5 : Il n’a absolument rien fait de bon. Ses passes étaient, au mieux, basiques, sur deux mètres. Il a perdu un grand nombre de balles et il a eu beaucoup de mal à en récupérer. Remplacé par Jorginho.

Allan 7 : Le milieu de terrain, ce n’était que lui. Des passes rapides et précises, des dribbles vers l’avant qui apportent le danger. Encore une grande implication du Brésilien.

Hamsik 6 : Ce match peut être divisé en période pour le capitaine. Autant il pouvait être partout pendant cinq minutes de suite, autant il pouvait rester invisible les cinq minutes suivantes. Remplacé par Callejon.

Zielinski 6,5 : Il suit très bien l’action qui mène à son but et c’est mérité vu l’énergie qu’il dépensait à courir partout. Ensuite, il a de plus en plus baissé son rythme au fil des minutes, peut-être sous les consignes de son coach pour qui ce match n’était pas d’une grande importance.

Insigne 7 : Encore une fois, il semble un des seuls à vouloir absolument la victoire. Il a souvent été hors-jeu, mais il a le mérite d’avoir essayé sans arrêt de trouver la faille… jusqu’à ce qu’il la trouve pour de bon.

Mertens 6 : Son jeu sans le ballon était encore très important pour l’équipe, mais il ne se rendait pas suffisamment disponible pour recevoir la balle. Et quand il l’avait, il ne prenait pas forcément la bonne décision.

——

Hysaj 6 : Il n’a pas apporté beaucoup plus que Mario Rui, qu’il a remplacé. Oui, il était plus frais et la collaboration avec Insigne a mieux fonctionné, mais il a déjà montré qu’il était capable de bien meilleures choses.

Callejon 6,5 : Alors que Zielinski commençait à ne plus se montrer très efficace devant, l’Espagnol est venu apporter un peu de fraîcheur en attaque. Son implication s’est remarquée et il aurait peut-être pu faire basculer le match s’il avait préféré tirer au lieu de remettre la balle dans le centre de la surface pour Mertens.

Jorginho : non noté

Sarri 6 : Ses choix tactiques ont bien fonctionné, mais il était encore une fois clair et net que ce match n’était pas important aux yeux de l’entraîneur. Il a certainement demandé de jouer de manière plus légère, mais l’équipe a quand même offert de beaux espoirs à ses supporters de quoi intéroger sur une communication inégale et maladroite du board napolitain. Désormais, il n’a plus qu’à se donner raison en remportant le championnat.




🔥 Les sujets chauds du jour :

Theo Hernandez courtisé, le Milan AC fixe son prix de vente

Mauvaise nouvelle, l’Inter perd un cadre sur blessure

Deux cadres de la Juventus incertain face à Naples

Beppe Bergomi révèle la clé du succès de l’Inter Milan cette saison

« Je suis émotionnellement attaché à la Juventus », Massimiliano Allegri

Avatar

Giuliano Depasquale

Rédacteur



Derniers articles