Les notes du Milan AC face à la Juventus

Par Aurélien Bayard publié le 10 Mai 2021

Hier soir, une pierre tombale a pu être érigé, « ci-gît dernière victoire du Milan AC, Mars 2011-Mai 2021 ». 10 ans que le Milan AC attendait ce succès, le premier à l’intérieur de l’Allianz Arena. Un 3-0 cinglant qui permet aux Rossoneri d’être plus que jamais en lice pour une qualification en Champions League.

Donnarumma 6.5 : La parade juste au moment juste, comme lorsque Cuadrado espérait égaliser juste au sortir des vestiaires. La marque des grands gardiens. Cependant ce gardien ne mérite pas 12 millions par an.

Calabria 7 : Davide est sorti vainqueur de son duel face à Chiesa, ce qui a obligé Pirlo à sortir de le fils d’Enrico pour trouver d’autres solutions.

Kjaer 7.5 : Le patron de la défense. Des interceptions toujours bien senties, des relances propres, le Danois s’endormira ce soir avec la mélodie de la Champions League dans les oreilles.

Tomori 7 : Physiquement impressionnant lorsqu’il fallait intervenir devant les attaquants juventini. Physiquement impressionnant lorsqu’il s’est élevé plus haut que tout le monde pour placer coup de casque rageur. En revanche, la relance n’est pas son fort.

Hernandez 7 : Match plein pour le TGV milanais. Ses percées ont donné le tournis à l’arrière-garde de la Vieille Dame tandis qu’il a rendu Cuadrado inoffensif.

Bennacer 6.5 : Absent en première-période, plus en vu en seconde surtout lorsqu’il trouve Ante Rebic pour le 2-0. Remplacé par Dalot.

Kessié 6.5 : Il oriente, il se bat mais en revanche, il fallait mettre ce penalty pour tuer le match bien plus tôt.

Saelemaekers 6.5 : Toujours combatif, le Belge sait également être au centre de quelques combinaisons bien senties. Son abatage défensif est toujours aussi précieux. Remplacé par Meité.

Calhanoglu 6.5 : Des bonnes intuitions mais parfois brisées par une passe mal dosée. Cependant, sa qualité sur coup de pied n’est plus à prouver.

Diaz 8 : L’Espagnol a été on fire. Il débute les hostilités suite à un relai avec Calhanoglu, enroule magnifiquement sa frappe pour sanctionner Wojciech Szczęsny de sa sortie hasardeuse et obtient un penalty. Remplacé par Krunic

Ibrahimovic 5 : Malgré son mètre 95, le Suédois a perdu bon nombre de ses duels aériens. Pire encore, il n’a jamais été une menace pour Chiellini et consort. Remplacé par Rebic.


Rebic 6.5 : Une entrée remarquée. Une frappe dans la lucarne, une grosse activité sur le front de l’attaque. Il en a même profité pour détourner une tête d’Alex Sandro qui filait vers le but

Krunic 6 : Venu pour solidifier le milieu de terrain. Il peut s’endormir avec le sentiment du devoir accompli.

Dalot : Non noté

Meité : Non noté

Pioli 7 : Son dispositif avec deux milieux offensifs a permis aux Milanais de prendre le contrôle de la balle. Une tactique qui assure quasiment la qualification en C1 pour le Milan AC.

Aurélien Bayard



Lire aussi