Les notes du Milan AC face à l’Inter

Par Matthieu Pianezze publié le 01 Fév 2016

milan-ac

Donnarumma 6,5 : Pour sa première dans un derby le gamin s’est comporté comme un vrai bonhomme. Des sorties autoritaires dans sa surface de réparation et un énorme arrêt sur l’action qui amène le pénalty sur Icardi. Gigio l’avenir en grand.

Abate 6 : Lui, qui nous avait habitué à prendre cher dans les derby notamment à la vue de Diego Milito a livré un match solide. Sa vitesse et ses jaillissements ont parfaitement contenu les montées adverses.

Alex 7 : Il a livré un match de patron dans l’axe de la défense rossonera. Infranchissable dans tous les duels il se permet le luxe d’ouvrir le score d’un superbe coup de casque. Il concède un penalty sévère sur Icardi. Tank vrai ! 

Romagnoli 6,5 : Moins tranchant que son partenaire de la charnière centrale, il a cependant rendu une copie très propre. Il a contribué par ses bonnes relances au lancement des actions milanaises. Petit Alessio deviendra grand.

Antonelli 6 : Il a légèrement souffert en début de match avant de prendre la mesure des ailiers interistes. Toujours intéressant dans sa relation technique avec Bonaventura il est de plus en plus à l’aise dans cette équipe. Mattia qui ?

Honda 6,5 : Un match de kamikaze sans suicide si ce n’est celui de sa jauge d’énergie. Il a couru et agresser en permanence la défense adverse. Son centre sur le but d’Alex est un petit bijou. Sortie sous l’ovation de San Siro, ça faisait longtemps (euphémisme).

Montolivo 6,5 : Dans l’envie le capitaine du diavolo était bien présent. Techniquement au dessus de beaucoup de joueurs de ce match il a réussi à aérer le jeu par de nombreux décalages. Il récupère également un nombre incalculable de ballons.

Kucka 7,5 : Le Slovaque avait mangé du lion avant la rencontre, il a tout simplement détruit le milieu adverse par ses percussions et sa puissance physique. Son envie était débordante et il a compensé son déficit technique par une abnégation Gattusienne !

Bonaventura 6 : Pas le meilleur des Jack hier soir mais encore une rencontre extrêmement précieuse au niveau de la qualité technique. Il termine la rencontre en mettant Murillo les quatre fers en l’air avant de servir Niang sur le troisième but.

Niang 6,5 : Il était proche de quitter le club la semaine dernière, il se montre maladroit et multiplie les mauvais choix durant une bonne partie du match. Cependant M’baye a de l’orgueil, et il termine le match avec un caviar pour Bacca et par un but. Lui aussi a bien mérité son ovation.

Bacca 7 : Le tueur en série colombien continue d’étendre le nombre de ses victimes en Serie A. Sans cesse en mouvement il multiplie les appels qui usent les défenseurs adverses. Il marque un but de pur numéro neuf et se jette sous la curva sud dans une chaleur incroyable.

—————————

Balotelli non noté : Il a réussi à prendre un carton jaune et a régalé le public de quelques gestes techniques délicieux.

Bertolacci non noté : Rien à signaler.

Boateng non noté : Rien à signaler bis. Ah si Melissa Satta est toujours aussi belle en tribune, merci d’être revenu Kevin.

Mihajlovic 7 : Le sergent de fer avait du muscler son discours et transmettre sa grinta légendaire à l’ensemble de son groupe qui a attaqué le match pied au plancher. Son équipe a eu un état d’esprit irréprochable et totalement à la hauteur d’un événement de ce type. Son 4-4-2 est de mieux en mieux compris par ses joueurs et sa joie communicative au coup de sifflet final en disait long sur son soulagement.

* Le barème est italien

Matthieu Pianezze

Rédacteur



Lire aussi