Les notes de la Roma face au Bayer Leverkusen

Par Julien Braidotti publié le 21 Oct 2015
Crédits

as-roma

Szczesny 5 : Pas spécialement fautif sur les buts mais on ne peut pas en prendre quatre et avoir la moyenne. Abandonné par sa défense, il aura tout de même été l’auteur de quelques belles sorties et d’un jeu au pied toujours aussi précieux.

Torosidis 4,5 : C’est lui qui provoque le penalty sur une main assez grossière pour un défenseur de cette expérience et c’est encore de son côté que vient le dernier but allemand. Que ce soit défensivement ou offensivement, le Grec n’est jamais entré dans son match. Une soirée à oublier.

Rudiger 4,5 : Des relances approximatives, il laisse des espaces béants dans la défense et commet une faute de placement grossière sur le second but allemand. Bien loin du Rudiger appliqué et concentré que l’on avait entrevu face au Barça.

Manolas 6 : Il fait ce qu’il peut pour boucher les trous laissés par ses associés du soir mais ne peut malheureusement pas tout faire. Le seul à surnager dans cette défense qui prend l’eau de toute part s’offre même une passe décisive sur le 1er but de De Rossi.

Digne 5,5 : Fautif sur le deuxième but (suite à une perte de balle) et en partie sur le quatrième but allemand (suite à un mauvais marquage) qui vient entacher une belle prestation offensive. Dommage.

Nainggolan 6 : Commence à jouer après le 2-0 en laissant trop souvent son latéral gauche se démerder jusque là, mais se réveille petit à petit en offrant une belle prestation avec une débauche d’énergie impressionnante. Prend sa biscotte habituelle pour une petite simulation dans la surface adverse et n’est pas loin de voir rouge tout le reste du match. Un ninja retrouvé donc.

Florenzi 5,5 : Loin du Florenzi de ce début de saison, il a semblé un peu perdu sur le terrain, dans le mauvais tempo et à bout de souffle la plupart du temps. Peut-être a-t-il besoin d’un peu de repos.

De Rossi 7,5 : Tout comme Naingollan, il a eu du mal à entrer dans son match avec quelques passes manquées, mais c’est lui qui redonne l’espoir aux siens tel un super héro en marquant ses deuxième et troisième but en deux matchs. Toujours à apporter une solution au milieu en organisant le jeu de belle manière et en gardant un pressing incessant sur ses adversaires. Le De Rossi que l’on voudrait voir à chaque match.

Pjanic 7,5 : Dans la lignée de ses précédentes prestations, Pjanic marche sur l’eau ces derniers temps. Non content d’avoir une technique et une vision du jeu hors norme, il se permet le luxe de récupérer quelques ballons importants au milieu et offre un nouveau but sur coup-franc à son équipe. L’homme fort de cette Roma.

Gervinho 7 : Nous prouve une nouvelle fois qu’il est de retour et même si ses fautes de concentration et ses approximations techniques sont toujours là, l’Ivoirien est redevenu le poison que redoutaient les défenses adverses. Dommage que son raid solitaire en deuxième mi-temps ne trouve le chemin des filets. Remplacé par Dzeko.

Salah 6 : Toujours à proposer des solutions en attaque et à provoquer des situations dangereuses aux abords de la surface mais comme souvent, il a manqué le dernier geste à l’Egyptien. En revanche, il a encore prouvé qu’il savait défendre en récupérant quelques ballons. Auteur d’une belle prestation donc, il sort à la 60ème minute un peu à la surprise générale. Remplacé par Falqué.

________________________________________________________________________

Falqué 6,5 : Une bonne entrée pour l’Espagnol qui se montre très disponible jusqu’à son but. Ensuite il recule comme toute l’équipe jusqu’à se retrouver à hauteur de son latéral et disparait des radars.

Dzeko non-noté

Garcia 6 : Son approche tactique et sa composition d’équipe étaient bonnes et au final, un nul face au Bayer à l’extérieur n’est pas un mauvais résultat en soit. Mais quand on a la chance de mener 4-2 après un début de match catastrophique, il est dommage de repartir avec un seul point. Ses changements peuvent une nouvelle fois être très discutés, comme souvent en Champions League. Pourquoi sortir Salah et Gervinho (qui tenaient bien leur place) quand on gagne 4-2 alors que Florenzi, Rudiger voir Torosidis étaient hors du coup défensivement ? Et comment peut-il laisser son équipe reculer à ce point alors qu’elle dominait son adversaire jusque là ? Bref, le coach Français pourra avoir des regrets car il y avait la place de faire beaucoup mieux que ce match nul.

*Le barème est italien




🔥 Les sujets chauds du jour :

Un cador italien sur la piste de Karim Adeyemi

Denzel Dumfries sur le point de renouveler à l’Inter Milan

Niclas Füllkrug dans le viseur du Milan AC

Ciro Immobile et la Lazio, c’est fini

C’est officiel, Mehdi Taremi rejoint l’Inter Milan

Avatar

Julien Braidotti

Rédacteur Roma



Derniers articles