Les notes de l’Italie face à l’Ecosse

Par Christophe Malcangi publié le 30 Mai 2016
Crédits

Italie-Nazionale

Buffon 6 : N’a rien à faire, a pu voir passer la rencontre sans ennui, se contentera donc de relances en passes courtes.

Barzagli 6,5 : Toujours très propre et efficace dans ses récupérations, il tient la baraque, s’entend toujours avec efficacité avec ses deux acolytes. Rien à y redire.

Bonucci 6,5 : Une bonne tâche défensive respectée qui s’additionne à quelques montées balles au pied, encore inefficaces toutefois, mais peu de reproches à lui adresser.

Chiellini 6,5 : N’est pas ennuyé derrière, est même impeccable, pourrait cependant se montrer un peu plus explosif et enthousiaste lors de ses décrochages.

Candreva 6 : Sur son couloir droit il reste intéressant, on constate que son secteur est le plus exploité en première mi-temps et qu’il parvient à plusieurs reprises à se retrouver en situations très intéressantes, sans se montrer décisif nonobstant. Remplacé par Parolo

Florenzi 5 : Il se fatigue à se positionner soigneusement dans son rôle de milieu de terrain axial, il tente sa chance à distance sans inquiéter quiconque, il coulisse sur le couloir droit en deuxième mi-temps mais ne produit rien de plus.

De Rossi 6,5 : Rend une copie très rassurante, il assume proprement le rôle de regista et tranquillise les tifosi au sujet de sa condition physique ainsi qu’au sujet de sa préparation mentale. L’essentiel est là. Remplacé par Jorginho

Giaccherini 5,5 : Très influent mais terriblement maladroit devant le but, il doit concrétiser deux fois mais envoie le ballon dans les gradins, ce qui n’est quand même pas rien en préambule d’une compétition qui nécessitera un sang-froid important. Remplacé par Bonaventura

Darmian 5,5 : Plutôt décevant, il n’apporte pas le plus sur son secteur qui aurait permis à ses coéquipiers de permuter d’un couloir à un autre. Malgré la propreté défensive il lui manquait un peu de courage, dommage. Remplacé par Bernardeschi

Eder 5 : Il court et se bat longtemps, ce qui ne suffit pas du tout puisqu’il ne trouve jamais son coéquipier d’attaque et n’inquiète jamais Marshall, il n’a vraisemblablement pas convaincu et perd des points. Remplacé par Insigne

Pellè 6,5 : Cynique et efficace, il permet avec un joli coup de pied du droit à l’Équipe d’Italie de s’imposer, ça suffira. Il empochera les faveurs de Conte à coup sûr. Remplacé par Zaza

———————————————–

Parolo 5,5 : A l’instar de ses coéquipiers dans l’axe, il s’insère peu dans les intervalles et ne se repositionne pas nécessairement correctement lors de ses replis, il n’apporte au final pas grand chose ou pas plus que l’on pouvait en attendre.

Jorginho 5,5 : L’italobrésilien joue simple mais en devient prévisible, il n’a pas apporté suffisamment de créativité ou de légèreté dans le jeu azzurro, il prend ainsi trop peu de risques mais intercepte quelques possessions adverses.

Bernardeschi 5,5 : Son entrée est intéressante, il en fait beaucoup sur le couloir gauche et insiste assez. Un bémol cependant, ses replis qui permettant aux ailiers écossais de se faufiler une sérieuse fois devant le but de Gianluigi, à ne pas négliger.

Insigne 5,5 : Il avait l’occasion de démontrer à Conte qu’il pouvait être un élément déclencheur, ce qui n’a pas nécessairement été le cas puisqu’il ne rentre pas dans la rencontre.

Zaza 5,5 : Il a cherché à se mettre en avant, ce qui a été cette fois son manquement puisque son excès de fougue lui empêche d’en revenir à un jeu simple, et efficace.

Conte 6 : Il va sûrement s’endormir tranquillement, sa formation l’emporte sans encaisser mais l’ennui a tout de même submergé les tribunes maltaises. Darmian et Florenzi peinent à s’affirmer dans les rôles qui leur sont attribués, quant à Eder il n’a certainement pas l’air d’un titulaire de premier ordre. A méditer avant d’offrir sa liste des 23.




🔥 Les sujets chauds du jour :

Simone Inzaghi dans le viseur de deux cadors anglais

L’agent de Kvaratskhelia confirme plusieurs offres pour son joueur

La presse italienne encense Daniele De Rossi

Theo Hernandez courtisé, le Milan AC fixe son prix de vente

Mauvaise nouvelle, l’Inter perd un cadre sur blessure

Avatar

Christophe Malcangi

Rédacteur référent pôle news



Derniers articles