Les notes de l’Inter face au Milan AC

Par Nadhem Korbi publié le 28 Déc 2017
Crédits

Handanovic 6,5 : Encore un match à la hauteur où il multiplie les arrêts. Il ne peut rien faire sur l’action du but.

Joao Cancelo 6,5 : Très présent offensivement malgré un manque de précision certain, il fait le taf derrière en grattant un nombre impressionnant de ballons.

Rannochia 6 : Match correct et sans erreurs de l’ancien capitaine interiste mais il coûte un but à son équipe à cause de son positionnement hors-jeu et couvre Cutrone sur le but milanais.

Skriniar 5,5 : Très bon jusqu’à l’action du but milanais où il oublie Cutrone dans son dos. Dommage !

Nagatomo 6 : Il avait comme mission de marquer Suso, l’arme milanaise numéro 1. Malgré quelques dérapages, il a réalisé son objectif dans l’ensemble même s’il le laisse centrer pour Cutrone trop facilement.

Vecino 6 : L’Uruguayen a vite compris qu’il est esseulé au milieu de terrain. Son impact offensif en a payé les frais.

Gagliardini 5,5 : Toujours précieux dans le travail défensif mais il multiplie les erreurs dès la récupération du ballon. Il doit améliorer son apport offensif. Remplacé par Brozovic 

Joao Mario 4,5 : C’était son occasion pour marquer des points et prouver qu’il mérite d’être titulaire. Toutefois, le Portugais est passé à coté du match multipliant les mauvais choix mais surtout les ratages devant la cage. Remplacé par Borja Valero

Candreva 5,5 : Copie correcte sans éclair. Sa complémentarité avec D’Amborsio sur le coté droit lui manque. Remplacé par Eder 

Icardi 5 : Dévoré par l’axe milanais, le bomber argentin n’a pas eu son impact habituel. Aucun tir pendant tout le match hormis une tête hasardeuse.

Perisic 5,5 : Buteur malheureux en 1ère période, l’ailier interiste n’a pas eu la réussite espérée malgré quelques actions dangereuses. Il n’a quasiment jamais débordé.

——

Borja Valero 5 : Sa rentrée n’a rien changé. L’Inter avait déjà perdu la bataille du milieu de terrain.

Brozovic 5,5 : Sa volonté pour faire quelque chose était claire. Malheureusement, ses mauvais choix ne l’ont pas aidé pour ceci.

Eder non noté

Spalletti 5,5 : Voici l’Inter à son 4ème match sans victoire. Le coach doit arrêter l’hémorragie et trouver vite une solution pour limiter les dégâts. Si l’objectif du club (qualification pour la Champions League ) est encore réalisable, une prolongation de cette crise pourrait lui être fatale. Le groupe interiste manque de leaders. C’est donc à Spalletti de jouer ce rôle pour sortir ses joueurs de cette tourmente.




🔥 Les sujets chauds du jour :

La presse italienne encense Daniele De Rossi

Theo Hernandez courtisé, le Milan AC fixe son prix de vente

Mauvaise nouvelle, l’Inter perd un cadre sur blessure

Deux cadres de la Juventus incertain face à Naples

Beppe Bergomi révèle la clé du succès de l’Inter Milan cette saison

Avatar

Nadhem Korbi

Rédacteur



Derniers articles