Les notes de l’Inter face au Milan AC

Par Giuliano Depasquale publié le 16 Avr 2017
Crédits

Handanovic 6,5 : Dans tous les bons coups, ses sorties étaient à chaque fois excellentes, bien qu’osées. Il ne sait pas faire grand-chose sur les deux buts du Milan.

D’Ambrosio 6 : Il a formé un excellent duo avec Candreva, combinant de bonnes passes pour mener le ballon vers le haut. Défensivement, il n’a pas été capable de stopper Deulofeu, surtout quand ce dernier se lançait dans un sprint, mais D’Ambrosio est tout de même resté assez solide à l’arrêt.

Medel 6 : Il a effectué de très bonnes interventions tout au long du match, courant dans tous les sens pour même rattraper des erreurs de Miranda. Ce repositionnement en défense centrale lui va décidément très bien et ça se voit, même si quelques-uns de ses choix étaient délicats.

Miranda 5,5 : Laxiste, nonchalant et parfois imprécis, Miranda n’a de nouveau pas été le patron lors de ce match. Il est fautif sur plusieurs ballons perdus et sur des situations périlleuses pour les siens. Heureusement pour l’Inter, il a quand même effectué quelques interventions importantes.

Nagatomo 6,5 : Préféré à Ansaldi, grâce à sa vitesse, Nagatomo a parfaitement donné raison au choix de son entraîneur et n’a pas laissé la moindre chance à Suso. Présent en défense comme en attaque, il s’est montré très disponible et surtout très combatif, avec succès.

Gagliardini 6 : Le début du match a été compliqué pour Gagliardini, avec surtout son erreur qui a failli coûter un but à l’Inter, mais il s’est ensuite bien repris en enchaînant les récupérations au milieu de terrain et de belles relances. Il est cependant retombé dans ses travers vers la fin.

Kondogbia 6 : Il a bien fait son travail, mais sans pour autant exceller. Il a récupéré quelques ballons et il a même été à l’origine de quelques opportunités de but, mais il est passé à côté de l’une ou l’autre action qui aurait peut-être permis à l’Inter d’effectuer des contres rapides. Trop lent lorsqu’il est nécessaire de stopper un contre adverse.

Candreva 6,5 : Une très bonne première mi-temps avec beaucoup d’espaces trouvés et l’ouverture du score. La deuxième en revanche, on ne le voit plus. Remplacé par Biabiany.

Joao Mario 7 : Absolument partout, Joao Mario a été l’auteur de multiples récupérations qui ont permis à l’attaque de mener des actions dangereuses. De quoi faire réfléchir Pioli qui lui préfère souvent Banega. Remplacé par Murillo.

Perisic 5,5 : Sa passe décisive pour Icardi est magnifique, mais il est clairement passé à côté de son match. Certes, son implication défensive a été importante, mais il a effectué beaucoup trop d’erreurs offensives, dont son ballon totalement manqué alors qu’il se trouve seul devant Donnarumma. Remplacé par Eder.

Icardi 6,5 : Il a brisé le tabou face au Milan en inscrivant son premier but. Moins statique que lors des matchs précédents, il s’est vraiment montré très disponible, que ce soit pour créer de l’espace pour ses équipiers ou pour se procurer des opportunités.

——

Eder 5,5 : Un peu plus impliqué que Perisic, qu’il a remplacé, Eder n’a pourtant pas été très utile à ses équipiers. Il s’est montré trop lent et a perdu bon nombre de balles qui auraient pu être utilisées plus intelligemment.

Murillo non noté :

Biabiany non noté :

Pioli 5,5 : Insérer Nagatomo à la place d’Ansaldi pour éviter de nouvelles folies de Suso était une idée intéressante qui a fonctionné, tout comme le fait de choisir Joao Mario, plutôt que Banega. Mais ses changements sont plus discutables : d’abord pour la rentrée de Murillo à la place de Joao Mario, puis celle totalement inattendue de Biabiany , qui n’avait alors pas disputé la moindre minute en championnat cette saison. Le futur de Pioli à l’Inter est de plus en plus incertain.




🔥 Les sujets chauds du jour :

« Nous félicitons l’Inter », Giorgio Furlani

« Je veux gagner des trophées avec la Juve », Dusan Vlahovic

Fabio Cannavaro justifie son choix pour l’Udinese

« L’objectif est d’obtenir le meilleur résultat », Massimiliano Allegri

Ibrahimovic propose Xavi Hernandez au poste d’entraîneur du Milan AC

Avatar

Giuliano Depasquale

Rédacteur



Derniers articles