Les notes de l’Inter face à l’AS Roma

Par Cesco publié le 22 Jan 2018
Crédits

Handanovic 6 : Il fait le boulot dans ses interventions et est abandonné par sa défense (Santon en particulier) sur l’ouverture du score d’El Shaarawy.

Cancelo 6 : Il a du talent et ça se voit. L’entente avec Candreva manque encore de spontanéité mais il est l’auteur de percussions intéressantes, notamment sur ses centres.

Skriniar 6,5 : Outre quelques approximations techniques en début de match, Milan est redevenu Skriniar, un mur impassable qui a rendu Dzeko invisible.

Miranda 6,5 : Très bon retour pour le Brésilien après une blessure qui l’a tenu éloigné des terrains pendant quasiment 1 mois, il n’a rien concédé malgré un porté de balle un peu long par moments.

Santon 5 : Si son début de match est correct, il se loupe complètement sur le dégagement d’Alisson et offre le champ libre à El’Shaarawy. On sent qu’il veut se rattraper par la suite, mais le mal est fait. Remplacé par Dalbert.

Gagliardini 5,5 : Par intermittence, l’Italien montre qu’il en a sous le pied. Mais son attentisme et sa lenteur lui coute cher et nuit à son équipe. Il n’évitera pas le banc si Rafinha vient à intégrer le onze. Il sort sur blessure. Remplacé par Brozovic

Vecino 6,5 : Le liant au milieu, la percussion, c’est le seul des trois qui a montré une envie d’aller de l’avant. Il marque son second but cette saison, encore face à la Roma, un but qui vaut cher.

Valero 5,5 : Son poste de 10 ne lui va pas du tout. Il recule beaucoup trop pour organiser le jeu car c’est là qu’on a besoin de lui, laissant la place derrière Icardi vide. Il ne peut pas se dédoubler.

Candreva 6 : Beaucoup d’envie, le danger est souvent venu de son côté, mais il semble repartir sur sa fin d’exercice 2017, à savoir trop de déchet. Il faudra faire mieux ! Remplacé par Eder

Perisic 6 : Le Croate semble avoir retrouvé sa forme. Il n’empêche qu’il ne créé pour l’instant que trop peu la différence malgré des débordements intéressants.

Icardi 5,5 : Il se démène à la pointe de l’attaque mais est bien pris par la charnière Manola-Fazio. Contrairement aux précédentes sorties, il a été plus en vue, sans réussite malheureusement.

——

Brozovic 6,5 : Il apporte ce que Gagliardini a été incapable de produire, de la créativité et de la spontanéité. Il joue haut et délivre un caviar à Vecino.

Eder 6,5 : Il se créé plus d’occasions en 15 minutes que toute l’équipe en 70. Son entrée coïncide avec la rébellion de l’équipe

Dalbert non noté

Spalletti 6 : Il retrouve petit à petit la confiance avec son groupe. Sa formation type est allignée et il n’a pas à rougir de la prestation des siens. Le 1-1 est au final salutaire mais sur l’ensemble du match, l’Inter a malmené la Roma et a été impériale en défense (exceptée sur la bourde de Santon). L’Inter retournera à la victoire sous peu si elle continue sur ce chemin. Le plus dur est désormais derrière.

 




🔥 Les sujets chauds du jour :

Simone Inzaghi dans le viseur de deux cadors anglais

L’agent de Kvaratskhelia confirme plusieurs offres pour son joueur

La presse italienne encense Daniele De Rossi

Theo Hernandez courtisé, le Milan AC fixe son prix de vente

Mauvaise nouvelle, l’Inter perd un cadre sur blessure

Avatar

Cesco

Rédacteur en Chef



Derniers articles