Les notes de l’Inter contre le Napoli

En match de fermeture de la 28ème journée, l'Inter et le Napoli ont fait match nul 0-0 à San Siro, voici les notes des protagonistes interistes de la rencontre. Le barème est italien.

Par Fabio Pendolino publié le 12 Mar 2018

Handanovic 6 : Avec deux tirs cadrés sur le match, le portier slovène n’a pas été très sollicité. Il a tout de même répondu présent sur les quelques occasions azzurre et surtout pour le jeu au pied de son équipe, les défenseurs centraux repassant souvent par Handa.

Cancelo 6 : Le latéral portugais n’a, lui non plus, pas été étincelant dans cette partie mais il montre match après match ses mêmes qualités de dribble, percussion et de passe. Sa précision sur coup de pied arrêté est un autre atout dont les Nerazzurri pourraient profiter dans la course à la Champions League.

Škriniar 7,5 : Une autre très bonne partie pour le défenseur central qui est rapidement devenu l’un des meilleurs et plus précieux joueurs de l’effectif. Sa capacité à « voler » le ballon dans les pieds de l’adversaire au bon moment reste impressionnante et le nombre de points gagnés grâce à sa rigueur défensive doit être aussi important : sur ce match, il a réussi le plus de tacles parmi les 22 joueurs avec six tacles (à égalité avec Mario Rui). Sa faculté à être dangereux sur CF est un autre de ses nombreux atouts comme le prouve sa tête, repoussée par le poteau, qui aurait pu finir dans les buts de Reina (3ème meilleur buteur de l’équipe avec 4 unités).

Miranda 6 : S’il n’a pas commis de grosse erreur et a été plutôt précis dans sa relance, la comparaison avec son coéquipier Škriniar est loin d’être à son avantage. Plusieurs moments de flottement, où il semble un peu en retard ou ne pas faire la meilleure décision donnent toujours des sueurs froides aux tifosi.

D’Ambrosio 5.5 : Match classique pour le latéral italien qui semble toujours en difficulté pour lancer une offensive. Assez juste en revanche lorsqu’il s’agit de défendre. Son passage d’arrière gauche à arrière droit après la mi-temps ne change pas grand-chose.

Gagliardini 6 : Un match plutôt typique pour l’ancien milieu de l’Atalanta également. S’il montre par moments ses qualités de mezz’ala, il réalise encore une fois quelques interventions trop risquées, à l’image de son tacle sur Mertens qui lui vaut un carton jaune. Très proche du rouge, il pourrait peut-être montrer plus de choses dans un poste où il organise le jeu de derrière et tient plus le ballon.

Brozovic 6,5 : Comme son partenaire italien dans les deux milieux du 4-2-3-1 de Spalletti, il ne semble pas juste techniquement malgré un pressing important et quelques passes intéressantes. Sa grinta est à souligner.

Candreva 5,5 : Un gros travail de pressing sur l’aile, une entente avec son latéral intéressante (qu’il s’agisse de Cancelo ou D’Ambrosio) et plusieurs dribbles bien réalisés. L’impression en le voyant jouer, malgré son statut de meilleur passeur de l’équipe (8 passes décisives en Serie A), est qu’en dépit de ses bonnes intentions, il manque trop de précision. Remplacé par Valero.

Rafinha 6 : L’ancien barcelonais a réalisé encore une fois un match loin d’être mauvais même s’il a encore besoin de temps pour retrouver une condition physique optimale. Son toucher de balle, sa capacité à garder le cuir devant plusieurs adversaires et sa qualité de passe devraient aider Icardi à retrouver le chemin du but rapidement; surtout dans ce contexte où aucun milieu ne surnage pour le poste de 10.  Remplacé par Eder.

Perišic 5.5 : Le pendant, sur la gauche, de Candreva. Une première mi-temps un peu difficile ou il manque plusieurs fois le ballon qui passe au dessus de sa tête, une deuxième période meilleure avec quelques changements d’aile intéressants. Il doit toujours retrouver son meilleur niveau. Remplacé par Karamoh.

Icardi 6 : Très peu de ballons touchés ce soir, mais un pressing presque constant et un jeu de pivot important pour l’équipe. Icardi n’a pas eu beaucoup d’occasions à se mettre sous la dent mais il est toujours là pour amorcer une action ou un contre. Le retour du capitano fait du bien pour un match si important.


Eder 5,5 : Décevant, surtout en comparaison avec Rafinha, il déséquilibre l’équipe. A le mérite de cadrer la seule frappe du match.

Valero 6 : Une entrée intéressante, l’Espagnol aurait pu rentrer plus tôt même si courir 70-90 minutes face à ce Napoli pourrait être un peu trop pour l’ancien milieu de la Viola.

Karamoh non noté.

Spalletti 6.5 :  Si le résultat n’est pas parfait, faire match nul contre le second du championnat n’en est pas pour autant un mauvais. La partie a été bien préparée avec un bon pressing, le terrain quadrillé et de nombreux angles de passe bloqués pour le tiki-taka napolitain. Avec un peu plus de qualité et une meilleure forme, l’Inter pourrait espérer titiller ce Napoli. « Buon atteggiamento ».

Fabio Pendolino

Rédacteur



Commentaires




Lire aussi

Calciomio est le premier site d'information sur le calcio et le foot italien.