Les notes de la Lazio face à l’AS Roma

Par Jérémie Panizzoli publié le 05 Avr 2017
Crédits

Strakosha 6 : Non coupable sur le premier but romain, il a multiplié les bons arrêts pour maintenir sa formation à flots. Néanmoins, en relâchant le ballon par deux fois il a donné deux buts à Salah.

Basta 6 : Il s’est consacré à bien défendre laissant de coté son tempérament offensif. Tactiquement appliqué, il est un excellent soldat pour Inzaghino.

Bastos 6,5 : Toujours bien placé, intraitable sur les duels, l’Angolais est désormais une valeur sure de l’équipe laziale. Un futur patron ?

De Vrij 5,5 : Malheureux sur l’égalisation d’El-Shaarawy, il a néanmoins assuré derrière durant les 45 premières minutes. De nouveau blessé, il entretient sa collection de pépins. Remplacé par Hoedt.

Wallace 5,5 : Il a définitivement tourné la page AS Roma en sortant un bon match défensif dans l’ensemble, notamment dans ses duels aériens. En revanche, il se fait manger par Salah.

Lukaku 6,5 : Si offensivement on connaît ses qualités, son apport défensif fait généralement débat. Ce soir, il a clairement éteint toutes les polémiques.

Lulic 6: Le héros de 2013 a fait un match courageux à l’image de ses coéquipiers. Sans fioritures, il a toujours tenté de jouer vers l’avant justement.

Biglia 6,5 : Sans parcourir un nombre élevé de kilomètres, l’Argentin a fait le boulot en vieux briscard. Relances propres, trajectoires coupées et orientation du jeu de qualité, un match à montrer dans toutes les écoles de football. Remplacé par Murgia.

Milinkovic-Savic 7 : Quel joueur. Toute l’action du premier but montre à quel point le Serbe est un joueur de classe. Il est plus qu’indispensable. Le top player par excellence.

Felipe Anderson 6,5 : Dans la lignée de ses prestations récentes, le Brésilien a fait du bien à son équipe quand il a mis le pied sur ballon. Moins en vue en seconde période. Remplacé par Keita.

Immobile 7,5 : Deux occasions, un but et une frappe détournée convertie en but. Il offre littéralement la qualification à son équipe. Une soirée de rêve qui montre une nouvelle fois que Ciro est un sacré Bomber.


Hoedt 5,5 : Rentrer dans un tel match n’est jamais simple. Il n’a pas failli. Ni plus, ni moins.

Keita 5,5: Sur la pelouse alors que le score était déjà acquis. Forcément, on l’a moins vu…

Murgia non noté 

Inzaghi 7 : Son plan de jeu était rodé et cela s’est vu. En éliminant le rival honni, Inzaghino est en train d’écrire sa propre légende chez les Biancocelesti. Indéniablement, cette qualification porte sa griffe.




🔥 Les sujets chauds du jour :

Luciano Spalletti révèle la hiérarchie pour les tireurs de pénalty avec l’Italie

« J’ai hâte d’affronter l’Italie », Alvaro Morata

« Nous devons être au même niveau que l’Espagne », Giacomo Raspadori

« Scamacca peut être l’avant-centre dont l’Italie a besoin », Cesare Prandelli

Frattesi nomme deux légendes italiennes comme étant des modèles

Avatar

Jérémie Panizzoli

Rédacteur référent pôle events & live



Derniers articles