Les notes de la Lazio face à l’AS Roma

Par Jérémie Panizzoli publié le 05 Déc 2016
Crédits

Lazio

Marchetti 5,5 : Auteur de plusieurs parades de qualité, particulièrement celle sur la tête de Dzeko, il met du temps à sortir sur le premier but. Enfin, sur le but de Nainggolan, il met un temps infini à se coucher. Insuffisant.

Basta 5,5 : Solide dans l’ensemble, il n’a pas apporté de danger particulier offensivement. Il a bien bloqué son couloir. En revanche, son entente avec Felipe Anderson n’a pas sauté aux yeux. Remplacé à la 80ème par Patric.

Wallace 4,5 : Jusqu’au premier but de l’AS Roma, le Brésilien était dans le ton avec notamment plusieurs interceptions et couvertures autoritaires. Et puis, il a craqué en tentant un dribble inutile devant Strootman dans ses 18 mètres. La suite fut un calvaire pour lui.

Radu 6 : Le vrai patron de l’arrière garde Laziale. Il a colmaté les espaces et dégagé une assurance permanente hormis sur la tête de Dzeko. Il était motivé et cela s’est vu en dépit de la défaite. Le meilleur biancoceleste.

Lulic 5 : On n’a pas reconnu le Bosnien. Physique à la limite de la violence, le héros de 2013 n’a pas rayonné sur son aile gauche. Au contraire, Bruno Peres est sorti vainqueur du duel à distance des latéraux. 

Biglia 5 : Pour voir le regista à son maximum, il faut que son équipe possède la balle. Excepté les vingt premières minutes, la Lazio a couru après la possession. Dans ce contexte l’Argentin est moins utile. Particulièrement nerveux, il est passé à coté de son derby. Remplacé par Lombardi.

Parolo 5,5 : De l’activité, de la générosité mais trop de mauvais choix dans les transmissions ont gâché son bilan. Malgré un secteur de jeu défaillant, il a été le seul à ne jamais lâcher et à tenter de sauver l’honneur.

Milinkovic-Savic 5 :Effacé, le jeune milieu de terrain a traversé la rencontre comme un fantôme. Une belle opportunité manquée en seconde période et une fin de match neutre. Lui aussi est passé à coté de son derby.

Felipe Anderson 5,5 : Le Brésilien divise malgré des statistiques avantageuses. Actif sur le temps fort de la Lazio, il a multiplié les mauvais choix durant toute la partie. Néanmoins, il a toujours cherché à jouer vers l’avant malgré une démotivation générale en fin de match.

Keita 5 : Le dynamiteur sénégalais pouvait être l’homme de la rencontre. C’est raté. Si son début de match a fait très mal à Bruno Peres et Rudiger, il est trop vite rentré dans le rang. Invisible ou presque en deuxième mi-temps. Remplacé par Kishna.

Immobile 5,5 : Le meilleur joueur offensif biancoceleste. Toujours aussi généreux dans ses appels ou ses courses balle au pied, il a néanmoins manqué de justesse dans le dernier geste. Plusieurs occasions en début de partie mal négociées, et un apport final insuffisant.


Patric non noté

Lombardi non noté 

Kishna non noté 

Simone Inzaghi 5 : Si le début de match laissait penser que le plan de la Lazio était de mettre à genoux l’AS Roma, on a très vite compris que ce gros pressing n’était l’histoire que de 20 minutes. Le plan aurait pu marcher si Wallace n’avait pas pété les plombs. Cependant, le deuxième but et l’absence de réaction tactique immédiate ont montré qu’Inzaghino avait encore du travail à accomplir.




🔥 Les sujets chauds du jour :

Luca Toni fait un choix entre Vlahovic et Osimhen

Ibrahimovic a déjà choisi le remplaçant de Pioli

La Juventus lorgne Raspadori

Bonne nouvelle pour la Juventus avant le match contre Naples

Pioli s’explique sur le tournant du match entre la Lazio et le Milan

Avatar

Jérémie Panizzoli

Rédacteur référent pôle events & live



Derniers articles