Les notes de l’AS Roma face à l’Atletico

Par Théo Rizzo publié le 23 Nov 2017
Crédits

Alisson 6 : Malgré ses relances aux pieds parfois hasardeuses, le gardien brésilien apporte de la sérénité dans les cages romaines. Malheureusement, il ne peut rien sur les deux buts encaissés.

Peres 4 : Titularisé à la place de Florenzi convalescent, le Brésilien ne parvient toujours pas à exploiter son potentiel, en montrant une nouvelle fois ses lacunes défensives. Pire encore, il ne trouve pas mieux à faire qu’une semelle amenant un second carton jaune qui l’oblige à aller à la douche avant ses coéquipiers.

Fazio 6,5 : Le pilier de la défense de l’AS Roma ! Auteur d’une grande intervention dans l’axe, il ne peut rien faire sur les deux buts concédés. Une nouvelle très grande prestation de l’Argentin.

Manolas 6 : Match sérieux de la part du grec, malgré un carton jaune pris de manière très précoce dans le match. Il a su se montrer intraitable défensivement, avant l’ouverture du score des Madrilènes. Sur le second but, il manque de peu une intervention décisive.

Kolarov 6 : Très bonne première mi-temps du latéral serbe, qui se montre efficace derrière et apporte énormément devant en combinant avec Perotti. S’est éteint en seconde période.

Gonalons 5,5 : Travailleur de l’ombre, le milieu défensif français a beaucoup couru, mais n’a pas marqué le jeu de son empreinte. Trop discret. Remplacé par El Shaarawy.

Pellegrini 5,5 : Titularisé dans l’entrejeu romain, il bénéficie en tout début de match d’un ballon dans la surface de réparation espagnole, malheureusement il ne peut concrétiser. Après cela, l’Italien se dépense sans compter, mais ne parvient pas à influer sur le collectif de son équipe. Remplacé par Strootman.

Nainggolan 6 : Capitaine du soir, le ninja a réalisé une belle rencontre, en récupérant bon nombre de ballons. Toujours autant courageux, il a également essayé d’apporter du danger devant, sans sa réussite habituelle.

Perotti 6 : L’ailier argentin a beaucoup tenté, mais malheureusement, sans grande réussite. On perçoit qu’il est le seul élément de son équipe à porter le danger devant, grâce à sa capacité de dribbler son opposant, avec une facilité déconcertante.

Gerson 5 : L’ancien joueur de Fluminense a bénéficié de plusieurs miettes d’occasions en début de match, mais malheureusement, il n’en a pas tiré profit. Pêchant dans la finition, le Brésilien a toutefois permis de récupérer plusieurs ballons en allant systématiquement chercher la faute. Toutefois, le bilan de sa prestation reste bien trop fragile. Remplacé par Defrel.

Dzeko 5 : Pas vu, pas pris, pas concerné, tout juste la moyenne.


Strootman 5 : Invisible. Le milieu de terrain hollandais n’est pas rentré dans son match.

Defrel : Non noté.

El Shaarawy : Non noté.

Di Francesco 5,5 : Fidèle à lui-même, l’entraîneur italien a opté pour un turnover en titularisant Gerson, Pellegrini et Gonalons. Meilleure en première mi-temps, son équipe a pris l’eau en seconde. Toutefois, une victoire à domicile face à Qarabag suffirait pour s’extirper du groupe.




🔥 Les sujets chauds du jour :

« Après Italie – Espagne, mes certitudes sur l’équipe nationale ont vacillé », Marco Tardelli

« La Croatie le pire adversaire possible », Capello met en garde l’Italie

« Ce sera un match différent face à la Croatie », Gianluigi Buffon

Bryan Cristante révèle la force de l’Espagne contre l’Italie

Gianluigi Buffon évoque la rencontre entre la Croatie et l’Italie

Avatar

Théo Rizzo

Rédacteur



Derniers articles