Les notes de la Juventus face au Torino

Par Louis Megel publié le 04 Jan 2018
Crédits

Szczesny 6 : Peu de choses à faire mais il a su se montrer rassurant sur les seules occasions adverses. Propre dans son jeu au pied.

Asamoah 6 : Kwadwo a réalisé un match satisfaisant. Appliqué défensivement, il est aussi l’auteur d’une belle chevauchée sur l’ouverture du score.

Chiellini 7 : Le capitaine ce soir a très bien guidé ses troupes. Intraitable dans les duels, solide dans ses interventions il n’aura rien laissé à Niang et autres. Adroit dans sa relance Go go gorilla s’est même permis le luxe de jouer haut en tentant quelques incursions offensives.

Rugani 6 : Pris trop facilement par Niang en première mi-temps il aurait pu coûter l’égalisation. Mieux à partir de la 30ème minute le jeune italien a su être précis en relance et solide dans les duels. Attention en fin de match tout de même où il se fait balader par Boye mais revient bien pour eviter le but.

Sturaro 4,5 : Titularisé arrière droit il n’a vraiment pas donné satisfaction. En plus d’avoir commis une grossière erreur d’appréciation en début de rencontre qui aurait pu couter un but à son équipe, il s’est montré faible techniquement, peu disponible pour ses coéquipiers et a quasiment tout le temps joué vers l’arrière. Une de ses seules montée s’est soldée par un centre catastrophique alors qu’il était abandonné de tout marquage. Remplacé par Lichtsteiner.

Matuidi 6,5 : Mais qu’il fait du bien dans l’entre-jeu de la Juve ! Max Allegri le désirait tant et on comprend pourquoi. Véritable box-to-box. Blaizou ne cesse d’arpenter le terrain. Pressing, courses vers l’avant, présence offensive, incursions avec ou sans ballon, repli défensif efficace. Malgré quelques imprécisions techniques il devient incontournable.

Pjanic 7 : Positionné en regista Miralem a excellé. Une construction du jeu parfaitement accomplie, il alterne jeu court / jeu long à merveille. Le Bosnien a aussi gratté quelques ballons et peut même se targuer d’une belle ouverture vers Asamoah sur le premier but.

Marchisio 6 : Il principino revient petit à petit et commence à retrouver des jambes. En témoigne le fait qu’Allegri l’ait aligné en mezzala. Propre dans ses transmissions il a été actif dans la récupération et dans le pressing. Seul hic, à sa sortie on l’a vu avec une poche de glace sur le haut de la cuisse, espérons que ce ne soit pas grave. Remplacé par Khedira.

Douglas Costa 7 : Un superbe but pour le brésilien. On voit qu’il monte en régime et prend de plus en plus d’assurance dans son jeu. Lui aussi débordant d’envie et d’énergie, « The flash » a aussi effectué un gros travail à la récupération. Précieux dans la phase offensive tant il est insaisissable en un contre un.

Mandzukic 7 : Le second buteur. Mario a à nouveau été important dans les duels offensifs pour la conservation haute du ballon. Il rate tout de même une énorme occasion. Remplacé par Higuain.

Dybala 6 : La Joya avait envie de bien faire hier soir, malheureusement il a souvent été imprécis dans la finition et dans le dernier geste. Malgré ça Paolo n’a pas lâché et a toujours eu la bonne attitude. Intéressant dans la construction plus loin du but.


Lichtsteiner 6 : Mieux que Sturaro, le Suisse a au moins su être disponible pour ses partenaires et apporter quelques montées en phase offensive.

Khedira 6 : Rien de fou à signaler, l’Allemand a joué sans prendre de risque et n’a pas fait d’erreur. Tranquille.

Higuain, non noté : Il Pipita aurait pu mieux négocier les deux situations qu’il s’est créé en peu de temps.

Allegri 6,5 : Le turn-over continue, Max gère parfaitement la rotation de ses hommes et à chaque fois ils lui donnent raison. Son équipe monte en puissance, c’est bon signe. Par contre Sturaro arrière droit ça ne fonctionne vraiment pas.




🔥 Les sujets chauds du jour :

Theo Hernandez courtisé, le Milan AC fixe son prix de vente

Mauvaise nouvelle, l’Inter perd un cadre sur blessure

Deux cadres de la Juventus incertain face à Naples

Beppe Bergomi révèle la clé du succès de l’Inter Milan cette saison

« Je suis émotionnellement attaché à la Juventus », Massimiliano Allegri

Avatar

Louis Megel



Derniers articles