Les notes de la Juventus face à l’AS Roma

Par Nicolas Portais publié le 25 Jan 2016

juventus

Buffon 6 : Pas des masses de boulot ce soir pour le portier de la Juve. On passe rapidement.

Barzagli 6 : Un retour probant après environ un mois d’arrêt. Des interventions précises, on connaît et l’on sait toujours apprécier.

Bonucci 6,5 : Dans un match où la Juve aura concédé peu de situations à son adversaire, il aura eu le loisir de laisser Barzagli et Chiellini se frotter aux Romains dans les duels, préférant distiller quelques ballons en profondeur pour ses attaquants.

Chiellini 6 : Du sûr et de l’autoritaire d’une façon générale. Et une frappe calamiteuse du droit en deuxième période pour la bouffonerie. Sacré Chiello…

Lichtsteiner 6 : Il aura posé pas mal de problèmes au flanc gauche romain, combinant assez bien avec Khedira ou Dybala sans être toutefois génial. Mais bon, est-ce ce qu’on lui demande ? Remplacé par Cuadrado.

Khedira 6,5 : En place tactiquement, ça joue juste et sans fioriture. Un maillon de la chaîne qui prend de l’importance dans le jeu turinois.

Marchisio 6,5 : Il a fait à peu près ce qu’il a voulu en première mi-temps avec ce milieu romain désorganisé. On l’a vu un peu moins balle au pied ensuite, mais son travail de sape a encore une fois été remarquable.

Pogba 6 : On s’attendait à du grand Pogba compte tenu de l’entame de match, et l’on aura eu au final une version un peu bridée du talent français, malgré sa passe décisive pour Dybala. Sinon cette coupe de cheveux, on en parle ?

Evra 5,5 : Courir et défendre c’est bien. Avec de bons centres c’est mieux. Un constat certes un peu dur pour celui qui aurait pu être le héros du match à la faveur de ses occasions de buts (étonnamment nombreuses pour un latéral)

Mandzukic 6 : Le duel amorcé de façon précoce avec De Rossi n’aura finalement pas fait tant d’étincelles que ça. Esseulé face à cette défense à trois centraux, il n’a eu aucune occasion à se mettre sous la dent, sans toutefois se démobiliser dans le pressing.

Dybala 7 : Très mobile sur le terrain, Dybala a de nouveau confirmé qu’il est l’atout charme de cette équipe, en plus d’en être le meilleur buteur. Remplacé par Morata.

_________________________________________

Cuadrado 6 : Dans un autre registre que Lichtsteiner forcément. Il amène son aisance technique face à un bloc difficile à manœuvrer en seconde période.

Morata non-noté : L’espace de quelques minutes seulement, il aura fait du Morata (ce qui n’est pas à interpréter comme une critique).

Allegri 6,5 : Il dégaine une compo sans surprise, et les premières minutes semblent lui donner raison tellement l’ascendant de la Juve est flagrant. Le massacre pressenti n’aura finalement pas eu lieu, la Roma restant solidaire jusqu’au bout. Pas de quoi mégoter, mais néanmoins la Juventus s’en sort plus grâce à ses top players que grâce au jeu proposé en seconde période. D’ailleurs avec 11 victoires en 11 matchs, on peut supposer que le train des critiques malvenues roulerait sur les rails de son indifférence.

*Le barème de notation est italien

Nicolas Portais

Rédacteur Juventus



Lire aussi