Nazionale : Qui pour accompagner Alessandro Florenzi à droite ?

Par Paul Vinay publié le 13 Sep 2018

Après le dernier rassemblement de la Squadra Azzurra qui a vu cette dernière faire match nul face à la Pologne (1-1) et s’incliner face au Portugal (1-0) il est temps de se pencher sur la suite pour cette Nazionale avec en particulier le poste de latéral droit.

Le 14 mai dernier Roberto Mancini est nommé sélectionneur de l’Italie, suite à l’échec que l’on connait en novembre 2017, avec pour objectif de reconstruire un groupe, une équipe. Si certains joueurs comme Jorginho ou encore Giacomo Bonaventura marquent des points depuis cinq mois au milieu de terrain auprès du sélectionneur, il existe encore beaucoup d’incertitudes sur certains postes comme par exemple celui du latéral droit. Si Alessandro Florenzi semble être l’option principale à ce poste, joueur le plus expérimenté parmi tous les prétendants, reste désormais à savoir si Roberto Mancini fera le choix de l’installer sur le côté. En effet depuis ses débuts avec la Nazionale fin 2012 (première sélection face à l’équipe de France) le joueur de l’AS Roma n’a jamais été installé à un poste fixe, un moment latéral droit, un moment milieu relayeur, ou encore milieu droit dans le fameux 3-5-2 d’Antonio Conte. Depuis l’arrivée de Mancini à la tête de l’équipe le joueur a joué deux matchs, face à l’Arabie Saoudite et face aux Bleus. Pour le premier match il a joué plus d’heure au milieu de terrain tandis que face à l’équipe de France il a disputé 16 minutes au poste de latéral droit … Absent lors de ce dernier rassemblement on ne sait, aujourd’hui, pas à quel poste le Romain sera aligné dans le futur.

Zappacosta en première ligne

Depuis le premier match de l’ère Mancini un homme a été utilisé plus que les autres, Davide Zappacosta ! Aligné d’entrée de jeu lors de 3 des 5 matchs de la Nazionale le joueur de Chelsea semble tenir la corde à droite face à ses concurrents au poste malgré des prestations pas vraiment convaincantes. Autre hic, l’Italien n’a toujours pas joué cette saison avec le Chelsea de Maurizio Sarri, l’ancien entraîneur du Napoli lui préférant César Azpilicueta à l’heure actuelle. Les deux autres titularisations ont été données à deux joueurs inexpérimentés avec l’équipe nationale. Face à l’équipe de France c’est Danilo D’Ambrosio qui a été titularisé à droite, l’Interiste fêtant ce soir-là sa 2ème cape. Un match qui n’est pas bien passé individuellement pour le latéral, ce dernier ayant beaucoup souffert face au côté gauche français composé de Lucas Hernandez et Ousmane Dembélé. Lundi soir c’est le joueur de la Spal Manuel Lazzari qui a pu fêter sa première sélection avec une titularisation face au champion d’Europe 2016. Le joueur de 24 ans a montré par moment de belles choses offensivement, son profil offensif aidant dans ce domaine, mais à l’image de ses camarades derrière il n’a pas été rassurant défensivement… Autre joueur utilisé par Mancini depuis sa prise de fonction, Mattia De Sciglio. L’actuel joueur de la Juventus peut jouer sur les deux côtés et à l’heure d’aujourd’hui il est sans doute préférable de placer ce dernier sur le côté gauche de la défense, avec Domenico Criscito.

Quid de Conti ?

Recruté par le Milan AC en juillet 2017 Andra Conti nourrissait beaucoup d’espoir après une superbe saison 2016/2017 avec l’Atalanta mais le latéral offensif s’est blessé aux ligaments du genou quelques jours après sa première sélection avec la Squadra Azzurra face à Israël (1-0) coupant de plein fouet sa progression. En mars dernier le joueur de 24 ans allait faire son retour avec la Primavera mais il s’est à nouveau blessé sur son genou repoussant son retour à plus tard. Fin de la galère pour l’Italien qui devrait enfin faire son grand retour dans les semaines qui arrivent avec, on l’espère, un retour au niveau qu’il avait du côté de Bergame. Autre milanais qui pourrait postuler pour cette place en sélection prochainement, Davide Calabria. Titulaire avec le Milan AC il a su profiter de la blessure de Conti pour s’affirmer, néanmoins le joueur reste jeune (21 ans) et joue actuellement avec les Espoirs…

Paul Vinay

Rédacteur



Lire aussi