NAZIONALE – Le discours mythique de Vialli avant la finale

Par Christophe Mazzier publié le 16 Juil 2021

Hier soir, la Rai 1 nous a gratifiés d’un petit bijou à mettre entre toutes le smains : « Sogno Azzurro ». Mais nous avons souhaité vous partager un moment très particulier. A la fin du documentaire, au delà des émotions suscitées par l’épopée glorieuse des Azzurri lors de l’Euro, les mouchoirs sont de sortie quand Gianluca Vialli, chef de la délégation italienne – mais bien plus que cela – reprend une citation de Theodore Roosevelt.

Afin de resituer l’action, ce passage a été lu deux jours avant la finale à un groupe qui aura vécu une histoire particulière avec des êtres extraordinaires car une victoire naît en dehors du terrain.

Même si tout le staff a eu un rôle crucial lors de cette Euro 21. En voyant Vialli, lors de ce documentaire, comment peut-on imaginer Mancini vaincre sans son binôme, comment peut-on imaginer ce groupe vivre ces moments sans son « grand frère », et comment ne pas penser à sa lutte contre cette maladie qui vit au dessus de lui comme une épée de Damoclès.

Vialli lit au groupe : “Ce n’est pas le critique qui est digne d’estime, ni celui qui montre comment l’homme fort a trébuché ou comment l’homme d’action aurait pu mieux faire. Tout le mérite appartient à celui qui descend vraiment dans l’arène, dont le visage est couvert de sueur, de poussière et de sang, qui se bat vaillamment, qui se trompe, qui échoue encore et encore – car il n’y a pas d’effort sans erreur et échec -, mais qui fait son maximum pour progresser, qui est très enthousiaste, qui se consacre à une noble cause, qui au mieux connaîtra in fine le triomphe d’une grande réalisation et qui, s’il échoue après avoir tout osé, saura que sa place n’a jamais été parmi les âmes froides et timorées qui ne connaissent ni la victoire ni l’échec”.

Pour ceux qui auraient raté le documentaire, vous pouvez le revoir sur RaiPlay :

https://www.raiplay.it/

Christophe Mazzier



Lire aussi