Napoli : Pourquoi Osimhen est la recrue idéale

Par Nicola Nicastro publié le 01 Août 2020

Après de longues semaines de rumeurs et de négociations, Victor Osimhen est officiellement un joueur napolitain. C’est un transfert record pour le Napoli : pas moins de 50 millions d’euros (les chiffres varient selon les sources) ont été déboursés pour s’attacher les services de la pépite nigériane. Beaucoup de doutes règnent autour de ce montant très élevé. Mais pour calmer les sceptiques, voici les raisons qui expliquent pourquoi Osimhen est la recrue idéale pour le Napoli.

Le target man que le Napoli attendait

Ces dernières années, le Napoli a toujours pu compter sur des buteurs de très haut niveau. Les plus marquants ont bien évidemment été Cavani et Gonzalo Higuain. Mais depuis le départ de l’Argentin, les Partenopei sont orphelins d’un véritable buteur, capable de transformer n’importe quel ballon en but. Oui, Mertens est devenu un attaquant de pointe exceptionnel grâce à l’intuition de Sarri. Néanmoins, le Belge a maintenant 33 ans, et les 20 buts par saison que l’on attend de la part d’un top attaquant vont être difficile à réaliser pour lui. Quant à Milik, il n’a pas réussi à confirmer les attentes placées en lui. Le Polonais n’est jamais réellement entré dans le coeur des Napolitains, notamment à cause de son manque de tranchant devant les buts. C’est pourquoi un joueur avec les caractéristiques d’Osimhen est parfait pour cette équipe. Encore jeune, mais déjà buteur dans l’âme (18 buts en 33 matchs cette saison), il possède une très bonne finition et est davantage un « numéro 9 » traditionnel que Mertens. Il est capable de peser sur les défenses adverses, ce qui manque cruellement au Napoli. C’est également un attaquant moderne qui sait jouer dos au but et faire très mal avec ses appels en profondeur. Un profil parfait pour la manière de jouer de Gennaro Gattuso.

Une mentalité qui colle avec le Napoli

Depuis tout jeune, Victor a dû se battre pour arriver là où il en est aujourd’hui. Né à Lagos dans un environnement très pauvre, il perd sa mère à l’âge de 6 ans. Malgré cette situation de précarité qui le suivra pendant toute sa jeunesse, il ne renoncera pas à son amour pour le football. Le jeune garçon parviendra à gravir les échelons jusqu’à son arrivée en Europe à 18 ans. La suite, nous la connaissons : Après un bref passage en Allemagne, Osimhen s’imposera en Belgique avant de confirmer son talent à Lille. Naples n’est pas une ville facile. Beaucoup de joueurs passés par le Napoli s’y sont cassés les dents à cause de la pression dû à la passion excessive du peuple napolitain envers leur équipe. Mais au vu de son parcours, il est certain que Victor Osimhen a dû faire face à bien plus rudes épreuves que celle-ci, et qu’il est déjà prêt à affronter ce très compliqué (mais fascinant) challenge qu’est de jouer pour un club qui déchaine à ce point les passions. De plus, d’après de nombreux témoignages, Victor est un garçon focalisé à 100% sur le football. Contrairement à beaucoup de jeunes de son âge, il n’est pas très sorties et réseaux sociaux. L’ancien lillois colle parfaitement avec la ville napolitaine pour qui le football est une religion.

Napoli et les jeunes joueurs

Cavani, Lavezzi, Hamsik, Jorginho, Koulibaly, et j’en passe… Tous ces joueurs sont arrivés en tant que promesses au Napoli avant de littéralement exploser et devenir des joueurs de dimension internationale à l’ombre du Vésuve. Le club napolitain a fait éclore de nombreux talents ces dernières années et sait comment traiter les jeunes pépites. Le Napoli est une équipe idéale pour les joueurs qui veulent acquérir de l’expérience tout en jouant déjà au plus haut niveau. Régulièrement en Champions League, le club partenopeo est très ambitieux et souhaite de nouveau s’imposer dans le gotha du football européen. C’est l’endroit parfait pour qu’Osimhen s’affirme définitivement et devienne un joueur de niveau mondial. On souhaite à l’attaquant nigérian de suivre la trace des jeunes joueurs ayant réussi à Naples avant lui, et de, pourquoi pas, devenir la nouvelle idole du San Paolo.

Nicola Nicastro



Lire aussi