Napoli-Fiorentina : Le brassard Astori de retour, Pjaca d’entrée ? Un San Paolo à moitié désert, Milik confirmé

Par François Lerose publié le 14 Sep 2018

A 24h du match entre le Napoli et la Fiorentina, voici les principales infos à savoir avant la rencontre.

Pezzella parle du brassard Astori

Avec la polémique des brassards uniformisés voulus par la Lega Serie A, la Fiorentina a milité pour préserver le sien, hommage à Davide Astori, leur capitaine emblématique, décédé la saison dernière. German Pezzella, désormais héritier du rôle à la Viola, a accordé quelques mots à ce sujet. « Tout le monde voulait le conserver. De l’équipe aux tifosi et même toute la ville ! Ce brassard c’est le symbole que Davide est encore avec nous. Il a une trop grande valeur pour nous. Ca nous a semblé logique de se battre pour le conserver. »

Pjaca titulaire ?

Tout le monde l’attend, le retour du Croate, ancien de la Juventus sur les pelouses de Serie A, mais cette fois avec le maillot de la Fiorentina et le numéro 10 floqué sur le dos. Marko Pjaca, après avoir débuté face au Chievo s’attend à un match relevé face au Napoli, mais son objectif est bien d’exploser. « Je veux aider l’équipe et marquer beaucoup de buts« . Pioli l’alignera-t-il titulaire ? Rien n’est moins sur, mais le doute est permis. On a hâte.

Le San Paolo bat des records … négatifs

Les pré-ventes pour le match de ce week-end sont décevantes au Napoli. Moins de 15 000 billets vendus et l’on attend tout juste 20 000 tifosi pour ce match face à la Viola dans ce qui est le choc de cette 4ème journée. Un constat désolant pour un club comme le Napoli tandis que les joueurs essayeront de se relever de la claque reçue face à la Sampdoria 3-0, un score douloureux qui rappelle d’ailleurs un autre match : le 3-0 de l’année passée face à la … Fiorentina, qui avait clôturé les espoirs de titres des Partenopei.

Milik confirmé !

La question du numéro 9 semble de moins en moins se poser pour Ancelotti. Alors que tout le monde attendait une recrue cet été, Milik semble prendre la mesure de ce que demande le coach partenopeo. On retrouvera donc le polonais aux commandes de l’attaque en compagnie d’Insigne à gauche et de Callejon à droite. Mertens semble encore devoir attendre sur le banc, la concurrence sera rude cette saison pour le poste.

François Lerose

Rédacteur en Chef



Lire aussi