Mondial 2022 – Les oubliés de l’Euro sont revanchards : Nicolò Zaniolo (2/5)

Par Yacine Ouali publié le 06 Sep 2021
Crédits

De l’Euro 2020, on retiendra bien évidemment le groupe que Roberto Mancini a mené aux plus hautes cimes. Ces joueurs là sont, depuis la mi-juillet, liés d’une manière indéfectible, entre eux et dans le cœur de tous les italiens. À côté cependant, il y a les oubliés, ceux qui sont descendus du train juste avant le dernier arrêt, et qui ne seront pas dans la légende. Mais l’Euro appartient déjà au passé, et le Mondial 2022 arrive, alors des places sont à prendre. Deuxième partie du dossier avec Nicolo Zaniolo.

Prier pour que son corps de cristal le laisse tranquille

Depuis son éclosion au plus haut niveau, Nicolo Zaniolo, romain de toujours, a vu sa progression stoppée par deux terribles blessures aux ligaments croisés, sur les deux genoux. Un destin terrible et injuste pour le joueur disposant peut-être du plus de talent parmi ceux de la nouvelle génération. Agile, technique et imprévisible, Zaniolo appartient à cette caste de fantasisti que l’Italie ne produit plus depuis des années.

À désormais 22 ans, Zaniolo effectue un nouveau retour en Nazionale, là où Mancini semble toujours lui faire confiance. Pour espérer aller au Mondial 2022, il lui faudra surtout retrouver une continuité en club. Sous Mourinho, qui ne bride pas les créateurs contrairement à ce que l’on peut dire, Zaniolo aura tout le loisir de s’exprimer, dans une équipe qui en plus a de l’ambition pour cette saison. Ne reste plus qu’à espérer que ce satané corps de cristal s’endurcisse enfin…

Un profil unique au milieu comme en attaque

Moderne, Nicolo Zaniolo l’est jusqu’au bout des ongles. Capable de jouer 8 ou 10, et même 7, 11 ou 9, le jeune romain a toutes les qualités pour plaire à un sélectionneur tourné vers l’avenir comme Roberto Mancini. Il a aussi la chance de disposer d’un profil unique, plus dribbleur que Verratti, plus créateur que Locatelli, plus vif qu’Insigne. Contre la Suisse hier, Mancini l’a par à-coups fait jouer en faux 9, là où il peut naviguer entre les lignes et déstabiliser les défenses.

Ainsi, Zaniolo a ce côté unique qui pourrait lui offrir une place au Mondial 2022. Dans un groupe restreint de 26 ou 23 joueurs, la diversité est aussi ce qui fait la qualité, entre un milieu qui est certes déjà établi, avec des joueurs comme Jorginho, Barella, Verratti et Locatelli qui semblent déjà assurés d’aller au Qatar, et des places qui restent à prendre. Lors d’un Mondial où la Squadra Azzurra sera certainement l’équipe la plus attendue et donc la plus étudiée, il faudra se réinventer, et surprendre. Qui de mieux que Zaniolo pour cela ?

Quelles chances lors du rassemblement ?

Absent contre la Bulgarie à Florence, Zaniolo s’est vu offrir une demi-heure de jeu face à la Suisse, lors du match le plus important du groupe. En remplacement d’un Immobile en panne d’inspiration, le jeune romain a apporté au front de l’attaque un style différent, plus difficile à lire pour les défenseurs adverses. De quoi rassurer Mancini sur la diversité des options à sa disposition.

Contre la Lituanie, un adversaire facile mais qu’il devient désormais obligatoire de battre, Zaniolo pourrait encore avoir sa chance (la partageant peut-être avec Belotti). À lui de saisir la perche tendue, mais en montrant cette fois plus que ses qualités : pour convaincre un sélectionneur énervé du manque criant de réalisme de son équipe, Zaniolo devra enfiler son costume de buteur. C’est quelque chose qu’il sait faire, sans toutefois être sa qualité première. Mais de toute manière, dans un football où les milieux relayeurs-offensifs comptent autant en attaque, une saison à minimum 8-13 buts est devenue un minimum syndical pour un joueur comme Zaniolo.

À lui de prendre sa chance contre la Lituanie si elle lui est donnée, et de la reprendre aux prochains rassemblements, si d’ici là il arrive à rester en forme. C’est tout ce que l’on peut lui souhaiter !

À lire aussi : 

1- Moise Kean.

2- Nicolo Zaniolo.

3- Lorenzo Pellegrini.

4- Manuel Lazzari.

5- Stefano Sensi.



Yacine Ouali



Derniers articles

Le récap quotidien des actus par email

Calciomio est le seul média français qui traite à 100% l'actualité du foot italien. Renseignez votre email pour recevoir chaque matin un email regroupant les meilleures brèves du Calcio.